mercredi 19 octobre 2016

La Nuit des temps
L’Antarctique. À la tête d'une mission scientifique française, le professeur
Simon fore la glace depuis ce qui semble une éternité. Dans le grand désert
blanc, il n'y a rien ici, juste le froid, le vent, le silence.
Jusqu'à ce son, très faible. À plus de 900 mètres sous la glace, quelque chose
appelle. Dans l'euphorie générale, une expédition vers le centre de la Terre se
met en place.




AVIS 
 
"Nous savons au moins déjà une chose, c'est que l'homme est merveilleux, et
que les hommes sont pitoyables."
 



Il y a quelques années, j'avais été très agréablement surprise par Le Grand Secret, livre de science-fiction de l'auteur français René Barjavel. Je ne m'attendais pas à une histoire aussi captivante et aussi bien travaillée, ne connaissant absolument pas le travail de cet écrivain. Et après cette excellente lecture, j'ai attendu, je ne sais encore pourquoi, jusqu'à aujourd'hui pour lire un de ses livres les plus connus. Et si je m'attendais à aimer l'histoire malgré un début que je présageais peu immersif, j'ai encore pris une grosse claque avec cette fois-ci La Nuit des temps...

Un groupe de scientifiques de tous les horizons de la planète font des recherches sur la terre glacière de l'Antarctique. Leur travail et leur curiosité les amène à découvrir un phénomène inconnu de tous et surprenant, voire inimaginable, sous 900 mètres de glace. Ces chercheurs vont alors devoir informer les nations, ainsi que la population entière de leur découverte qui risque de bouleverser les certitudes sur notre monde. Avec le langage scientifique dès le début du roman, j'avais peur de ne pas facilement réussir à rentrer dans l'histoire, mais comme avec Le Grand Secret, Barjavel est parvenu sans que je m'en rende compte à me faire adhérer pleinement à son texte, le dévorant dès les vingt premières pages. Et après la divulgation de ce secret, << l'émotion dans le monde fut considérable>>, comme pour le lecteur qui est aux premières loges. Une sorte de solidarité humaine se crée en un instant grâce à ce projet révolutionnaire et incroyable qui se développe alors autour de cette découverte.



"Je voulais que le monde entier sût combien tu étais merveilleusement,
incroyablement, inimaginablement belle.
Te montrer à l’univers, le temps d’un éclair, puis m’enfermer avec toi,
seul, et te regarder pendant l’éternité."



Je ne vais pas vous dévoiler le noyau propre du roman, vous laissant le plaisir de le découvrir par vous-même, mais je peux vous dire les thèmes que Barjavel expose dans son univers et qui m'ont particulièrement plu et saisi. Comme dans Le Grand Secret, l'auteur manifeste une attirance certaine face au sujet de l’Éternité qu'il dévoile comme une figure de mystification, avec les secrets propres à sa nature qui ne pourraient être dévoilés aux êtres sensibles et matériels comme l'être humain. Le lecteur, tout comme les hommes (également les femmes, même si elles sont en moins grand nombre), est pénétré et capturé par cette beauté, beauté qui se dévoile par les descriptions de son image, et par l'écriture de l'auteur qui m'a particulièrement touché. D'autres réflexions importantes sont développées telles que la désacralisation de cette Éternité par l'intermédiaire de ses chercheurs. La science cherche à découvrir tous ses secrets, l'étudiant au microscope, et souhaitant alors la placer au fil du temps à la même échelle que l'être humain tout en gardant cette fascination première, car l'homme peut alors la toucher du doigt, l'envelopper de ses bras pour en faire sien.

Lors de la deuxième moitié du roman, Barjavel s'attelle à présenter une sorte d'utopie à travers une autre société, une autre civilisation qui peu à peu s'effondre à cause des envies individuelles des hommes liées au pouvoir, à la richesse et qui dévore selon l'auteur également notre monde actuel. Cette partie en Gondawa m'a un peu moins intéressée que le reste, jugeant quelques moments un peu trop longs malgré l'intérêt toujours présents de suivre Païkan et plus particulièrement Élia. Mais j'étais beaucoup plus affectée par les événements se passant en Antarctique, avec les chercheurs qui tentent de comprendre ce qui se trouve devant leurs yeux et de réussir à en ressortir le meilleur parti pour les besoins de l'humanité et de la découverte scientifique. J'ai été donc encore une fois bluffée par ce travail d'écriture, ce style recherché et poignant à la fois et par ces personnages dont certains sortent particulièrement du lot même si ce ne sont au final pas leur caractère individuel qui est le plus important, mais leur lien collectif. 


"Elle l’a quitté hier…, dit Simon. Le sommeil n’a pas de durée… Et pendant
la courte nuit, l’éternité s’est dressée entre eux."



CONCLUSION
Une nouvelle claque avec cet auteur réussissant une deuxième
 fois à me captiver grâce à cette histoire réaliste et
 extraordinaire à la fois.



AUTRE AVIS SUR CET AUTEUR
http://entournantlespages.blogspot.fr/2017/03/lenchanteur-rene-barjavel-qui-ne.html

14 commentaires:

  1. J'ai dévoré ce roman d'une traite, il y a bien longtemps. Eléa, Païkan et Simon sont bouleversants, chacun très différemment et j'ai aimé aussi l'écriture, parfois lyrique et poétique de l'auteur. Je me dis depuis un bon moment qu'il faudrait que je lise un autre roman de Barjavel, mais je ne trouve jamais le temps, il y a d'autres romans qui passent et retardent cette envie. Merci pour cette critique qui ravive un si bon souvenir de lecture !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas voulu parler longuement des personnages mais c’est vrai qu'il y en a beaucoup à dire. Les agissements et pensées de Simon face à Elia sont très intéressants à lire surtout lorsque l'on continue à découvrir davantage cette autre civilisation avec ses propres conceptions de l'homme, de l'amour, de la possession, etc...
      N'ayant lu après que Le grand secret, je ne peux que te recommander celui-là, étant pour moi le meilleur pour le moment.

      Supprimer
  2. Ma soeur n'avait pas accroché à ce roman quand elle l'avait lu, alors moi-même je ne l'avais pas lu... mais ton avis me pousse à reconsidérer mon choix ! Je pense qu'à la prochaine occasion, je le lirai. Après, j'ai du mal avec la SF, alors j'espère que ça passera.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas très adepte de la science fiction non plus, c’est pour ça que je n'étais pas confiante avec ma première lecture de Barjavel. Mais son style poétique me plait beaucoup, et le tout est très bien raconté, jusqu'à presque le rendre parfaitement réaliste et crédible.

      Supprimer
  3. Je l'ai lu l'année dernière, mais comme l'a dit Julie, je n'ai pas réussi à accrocher, je ne sais pas pourquoi... Il faudrait peut-être que je le relise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être que ce n’est pas un genre littéraire qui te convient ? C'est vrai que ce roman est assez vide d'action et donc s'intéresse davantage à l'approfondissement de l'intrigue de la science-fiction ancrée dans ce monde alternatif. Ça peut donc déranger et ne pas plaire. Même si je n'apprécie pas vraiment ce genre, j'ai réussi pour ma part à vraiment apprécier ce roman.

      Supprimer
  4. Il faut tellement que je le lise! Mais j'ai peur d'être déçue... En fait j'en entends énormément parler comme un roman magnifique et c'est pour ça que je souhaite le lire, mais de l'autre côté le côté science-fiction ne m'inspire pas du tout :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'habitude, je ne suis pas du tout attirée par le genre science-fiction, je n'en lis jamais. Mais lorsqu'il s'agit de Barjavel, je sais maintenant que je peux me lancer les yeux fermés. Il explique des choses assez scientifiques et compliqués qu'il arrive à rendre simple pour n'importe quel public et réussit également, grâce à son style, à apporter une force à son récit, une humanité qui te touche et te fait aller jusqu'au bout sans grand effort. C’est en tout cas ce que je ressens quand je lis ses livres, donc je ne peux que te le recommander :)

      Supprimer
  5. Avec tout le bien que j'ai entendu de ce roman il faudra vraiment que je me décide à me le procurer!! En plus je suis sure qu'il me plairait beaucoup ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux que te le recommander, il est génial !

      Supprimer
  6. Je n'ai jamais lu de livre de cet auteur et tu viens de me donner très envie de le découvrir. Merci pour cet article ! Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais voulu lire pour la première fois un de ses livres il y a quelques années sans grand enthousiasme, et maintenant je suis complètement envoûtée par son écriture et ses histoires :D J'espère le style de Barjavel te plaira :)

      Supprimer
  7. Je me suis également prise une grosse claque avec ce roman !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cet auteur est très doué pour épater et fasciné son lecteur. J'ai très hâte de lire d'autres de ses livres !

      Supprimer