jeudi 30 juillet 2015

Soudain, seuls
 
Isabelle Autissier
Stock, Roman
Mai 2015
249 pages
Contemporain



Un couple de trentenaires partis faire le tour du monde.
Une île déserte, entre la Patagonie et le cap Horn.
Une nature rêvée, sauvage, qui vire au cauchemar.
Un homme et une femme amoureux, qui se retrouvent, soudain, seuls.
Leurs nouveaux compagnons : des manchots, des otaries, des éléphants de mer et des rats.
Comment lutter contre la faim et l’épuisement ? Et si on survit, comment revenir chez les hommes ?
Un roman où l’on voyage dans des conditions extrêmes, où l’on frissonne pour ces deux Robinson modernes. Une histoire bouleversante.







"Être soudain, seuls.
Passer de la société du tout à celle du rien.
Être isolé à l'heure de la communication mondialisée.
Faire face à une nature hostile.
Réapprendre des intuitions ou des gestes ancestraux."
 
 
 
Cette chronique va être compliqué à écrire... J'ai un avis assez mitigé, surtout dû à un élément qui m'a donné envie d'arrêter ma lecture e plein milieu du livre.

Louise et Ludovic, un couple de trentenaires, partent faire le tour de l'Antartique. Ils décident pendant leur voyage de s'arrêter sur une île interdite à visiter, une réserve animalière. Nos deux voyageurs n'en ont cure et font escale sur l'île jusqu'à qu'une tempête emporte leur bateau. Ils se retrouvent alors seuls, sans espoir d'aide extérieure ou de retour à la vie parisienne. Ils vont devoir apprendre à vivre dans cette faune et flore imprévisible et faire face à la dure réalité qui va certaines fois les faire flancher pour mieux se relever.

La description de ce couple est intéressante. On se rend vite compte qu'ils sont assez différents et qu'ils ne font pas ce voyage pour les mêmes raisons, Ludovic pour l'aventure et Louise principalement pour ne pas perdre son conjoint. Après la disparition de leur bateau, les nerfs lâchent peu à peu et font exploser les non-dits et les défauts de l'un et de l'autre. On ressent très bien cette tension, ils sont seuls, à bout de nerfs et ne savent pas à qui s'en prendre. Leur évolution nécessaire au fil du roman, face à cette île qui regorge de multiples dangers, est la chose qui m'a le plus plu. Leur retour va ammené à un questionnement sur soi : se confronter à ce qu'ils ont fait et sur ceux qu'ils sont devenus dû aux épreuves éprouvées sur l'île.

L'écriture m'a bien plu également, immersive et qui donne un relief intéressant à l'histoire de nos deux Robinsons. La seule chose qui m'a pas mal perturbé est le rapport homme/animal qui était évidemment inévitable vu le sujet. Alors peut-être que je suis un peu hypocrite car oui, il m'arrive de manger (le moins possible) de la viande mais j'aurai aimé apercevoir poindre une autre alternative que celle décrite au départ. Car j'avais l'impression que c'était une vraie boucherie, et les descriptions de l'auteur me l'a bien fait ressentir. À cause de ça, ma lecture a été malheureusement plus lourde et j'ai failli m'arrêter. Ce n'est pas le fait qu'ils chassent pour survivre mais plutôt la façon dont ils le font et leurs discours à ce sujet. Après, ceci relève de ma sensibilité personnelle, peut-être que vous ne le ressentirez pas ainsi. Beaucoup ne l'ont apparemment pas ressenti comme ça. 


"L'odeur ne ment pas, c'est le sens le plus instinctif. On peut mentir par le
 geste ou la parole, et même du regard. On ne peut pas mentir sur l'odeur. Les
 animaux le savent bien, qui en usent et en abusent pour dire leur peur ou leur
 désir. Si l'homme a cherché, de tout temps, à s'en écarter en se couvrant de
 parfum, n'est-ce pas pour cette unique raison ? "
 
 
CONCLUSION
Conclusion : J'ai été bloquée par le changement rapide des
 personnages et leurs actions au niveau des animaux, mais j'ai
 réussi à voir les points positifs de ce livre, comme l'écriture et
 ce récit qui interroger sur notre humanité face à un événement
 périlleux.
14/20
 
 
 
Merci à Babelio et aux éditions Stock pour l'envoi de ce livre.

69/100

dimanche 26 juillet 2015


D'après les bases du C'est lundi que lisez vous ?, je vous ferais tous les dimanches sur mes lectures
 de la semaine, celles que je suis en train de lire, puis les prochaines, avec en plus les
 nouveautés de la semaine sur le blog (chroniques en plus, billets challenge,etc...)
(cliquez sur les couvertures pour lire les chroniques)

Ce que j'ai lu cette semaine :
Avant d'aller dormir a été une lecture plutôt mitigée, appréciant le thème sur la
 mémoire et l'intrigue autour mais regrettant les longueurs et la prévisibilité des
 révélations. Enclave tome 3 a été une lecture bien meilleure et la fin d'une trilogie 
que j'adore et que je relirai sans hésitation.

Ce que je lis maintenant :
  
Soudain, seuls était ma lecture principale cette semaine, mais comme je n'arrive pas
 trop à avancer, j'ai choisi deux autres lectures pour remonter mon rythme de lecture
 avec principalement Les Outrepasseurs tome 1 puis La 5e vague tome 1.

Ce que je vais lire ensuite :
Je pense que si j'arrive à finir ces trois livres, ça sera déjà pas mal. Donc je ne prévois
 rien d'autre pour le moment.

Ce qui a rejoint ma PAL :

mercredi 22 juillet 2015

Enclave tome 3
 

Ann Aguirre
Hachette, Blackmoon
Janvier 2014
384 pages
Dystopie, Jeunesse



Salvation est assiégée.
Avec Del, Bandit et Tegan, j'ai réussi à m'échapper.
Tous les espoirs de la ville reposent sur nous.
Et nous, tout ce qu'on espère, c’est pouvoir compter sur la cité qui nous a accueillis.

Maintenant, il faut persuader les habitants de cette ville et des autres alentour de s'allier à nous. Déclarer la guerre à la Horde pour en finir une fois pour toutes.








"Les gens se font tout petits pour éviter les Monstres, mais ils ne font que
 repousser l’échéance. Ce n’est pas en fuyant le danger qu’on le fait disparaître,
 Bandit. Il faut bien que quelqu’un agisse. Pourquoi pas moi ?" 
 
 
Attention, risques de SPOILER si vous n'avez pas lu les deux premiers tomes.
 
Ça y est, j'arrive à la fin d'une de mes dystopies préférées. J'ai apprécié retrouver les personnages et pouvoir leur dire en revoir. Mais malgré ça, ce ne sera pas un coup de coeur cette fois-ci.

Après avoir fait leurs preuves et gagner la confiance de Salvation, nos quatre héros vont devoir continuer leur périple pour rassembler des volontaires à la guerre qui se profilent entre eux et les Monstres. Il y aura beaucoup de pertes, mais Trèfle et ses alliés sont prêts à tout pour un monde meilleur guidé par la paix. Ils vont devoir faire face à des refus, à des mésaventures mais garderont toujours la tête haute et l'espoir nécessaire pour toujours avancer ensemble.

Trèfle m'épate toujours davantage au fil des tomes. De Chasseuse, elle est devenue une jeune femme courageuse qui est à la tête d'une armée. Elle a enfin découvert ce que les mots "amour" et "famille" voulaient vraiment signifier et on la découvre bien plus heureuse dans ce tome, avec tous ces gens qui la chérissent. Del a bien changé lui aussi depuis ces trois tomes et ici il se reconstruit avec l'aide de sa partenaire. J'ai aimé retrouver ces deux là accompagnés de leurs autres compagnons Bandit et Tegan dans les champs de bataille.

On rencontre également de nouveaux personnages, nos héros devant visiter tous les villages pour enrôler des soldats. Je me suis attaché à beaucoup d'entre eux notamment Morrow, Tully et Spence et j'ai été contente de retrouver Mme Oaks, Edmure et Rex. Ça a été intéressant de découvrir ses nombreux villages qui son régis de manière complètement différente les uns des autres.

Ce tome ne manque absolument pas d'action même si j'ai mis davantage de temps, comparé aux deux premiers, pour rentrer dans l'histoire. Je m'attendais à quelque chose de plus recherché pour l'origine des Monstres et la fin a bien était menée mais elle reste pour moi peut-être un peu trop "belle" par rapport à toute l'horreur dépeinte dans cette trilogie, et surtout dans ce tome. Par contre, je suis très contente de cet épilogue très beau.


"Je n’étais plus une Chasseuse, dont le seul et unique destin était de mourir
 avec honneur et gloire. Désormais… je voulais vivre."
 
 
CONCLUSION 
Un dernier tome qui a répondu à mes attentes sans être un coup
 de cœur. Je suis très attachée à nos héros principaux comme au
 nouveaux qu'on rencontre. La bataille fait rage et ne manque
 pas de nous captiver.
19/20
 68/100


AUTRES AVIS SUR CETTE SAGA

mardi 21 juillet 2015

Avant d'aller dormir
 

S.J Watson
Pocket
Mai 2013
1ère publication : Mai 2011
470 pages
Thriller




À la suite d'un accident survenu une vingtaine d'années plus tôt, Christine est aujourd' hui affectée d'un cas très rare d'amnésie : chaque matin, elle se réveille en croyant être une jeune femme célibataire ayant la vie devant elle, avant de découvrir qu'elle a en fait 47 ans et qu'elle est mariée depuis vingt ans. Son dernier espoir réside dans son nouveau médecin, Ed Nash. Celui-ci lui a conseillé de tenir un journal intime afin qu'elle puisse se souvenir de ce qui lui arrive au quotidien et ainsi reconstituer peu à peu son existence. Quand elle commence à constater de curieuses incohérences entre son journal, ce que lui dit son entourage et ses rares souvenirs, Christine est loin de se douter dans quel engrenage elle va basculer. Très vite elle va devoir remettre en question ses rares certitudes afin de faire la vérité sur son passé... et sur son présent.




"la mémoire. Lorsque mon esprit essaie de s’y fixer, elle s’éloigne en
 voletant, comme des cendres emportées par la brise, et je comprends
 que, dans ma vie, il y a un après, un avant, même si je ne sais pas de quoi
 est fait l’avant, qu’il y a un maintenant, et qu’entre les deux, il n’y a rien
 qu’un immense vide de silence" 
 
 
Je voulais lire ce livre depuis quatre ans, et je me dis que ça n'a pas été une mauvaise chose d'attendre pour favoriser d'autres lectures. Car oui, j'ai bien apprécié ce thriller mais j'ai néanmoins eu quelques réserves tout au long de ma lecture.

Christine a perdu la mémoire après un grave accident. Depuis, elle se réveille tous les matins ne sachant ni ce qu'elle a fait la veille ni les vingt dernières années. Son mari Ben est là pour l'aider en essayant de la ménager le plus possible. Mais depuis sa rencontre avec le docteur Nash et l'écriture de son journal, elle se rend compte qu'il y a des incohérences dans son quotidien et n'arrive pas à faire entièrement confiance à son mari. Qu'est-ce qu'il lui cache ? Va-t-elle réussir à se souvenir de son passé ?

Le mystère qui plane pendant tout le roman est un des éléments positifs de l'intrigue. Nous suivons Christine,qui doit alimenter et relire son journal chaque jour pour ne pas perdre le fil. J'avais peur qu'il y est une redondance et au final la construction du récit est bien maniée. On ressent les frayeurs et craintes de Christine, on ressent ses doutes envers son entourage et sur son destin incertain.

Les personnages sont moindres dans ce livre avec majoritairement trois personnages : Christine, Ed Nash qui essaye de l'aider en cachette, et Ben qui m'a parfois fait de la peine mais qui, comme sa femme, ne m'a jamais inspiré confiance. Les dés sont en quelque sorte jetés pour les personnages dès le début du récit et j'aurais apprécié un peu plus de suspense...

Ce qui m'a le plus dérangé est la longueur de certaines descriptions superflues pour l'intrigue. Tantôt j'étais immergée dans la tête de la narratrice, tantôt je lisais en diagonales quelques lignes tellement je trouvais que ça avançait à deux à l'heure... Comme le début, dont j'ai mis du temps (une centaine de pages) pour vraiment rentrée dans le roman. La fin m'a paru bâclée tellement j'avais des questions qui, hélas, resteront sans réponses (ou qui ne sont pas assez approfondis, ce qui est ironique vu ma remarque un peu plus haut), principalement à propos de la famille de Christine. 


"Il y a des souvenirs que je préfère ne pas avoir. Des choses qu’il vaut
 mieux avoir perdues à jamais."
 
 
CONCLUSION 
Un thriller qui est loin d'être palpitant dû à ses trop
 nombreuses longueurs et quelques moments prévisibles, mais
 qui a réussi néanmoins la plupart du temps à me faire passer
 un bon moment.
14/20
67/100

dimanche 19 juillet 2015


D'après les bases du C'est lundi que lisez vous ?, je vous ferais tous les dimanches sur mes lectures
 de la semaine, celles que je suis en train de lire, puis les prochaines, avec en plus les
 nouveautés de la semaine sur le blog (chroniques en plus, billets challenge,etc...)
(cliquez sur les couvertures pour lire les chroniques)

Ce que j'ai lu cette semaine :
http://entournantlespages.blogspot.fr/2015/07/le-trompettiste-alex-reeve-auto-publie.html http://entournantlespages.blogspot.fr/2015/07/sequestree-chevy-stevens-pocket-janvier.html  
Cette semaine j'ai lu Le trompettiste, une petite nouvelle bien sympathique,
 puis Séquestrée qui lui a été intense psychologiquement. J'ai fini avec Le
 trône de fer tome 8 où il y a un peu plus d'actions que ans les derniers tomes.

Ce que je lis en ce moment :
Je vais bientôt finir Avant d'aller dormir, un thriller sympathique mais avec
 quelques longueurs. Et depuis le temps que je veux lire Enclave tome 3, je
 ne peux plus attendre !!!

Ce que je lirai ensuite grâce à vous :
À vous de choisir entre les trois livres ci-dessous
 celui qui sera une de mes prochaines lectures :
Trois premiers tomes que je vous propose cette semaine : La 5e vague,
 Les Outrepasseurs  et The book of Ivy. Ce sont des sagas que je veux
 commencer depuis leur sortie et je ne sais pas laquelle commencer en
premier, alors aidez moi !

Ce qui a rejoint ma PAL :

jeudi 16 juillet 2015

Séquestrée
 
Chevy Stevens
Pocket
Janvier 2013
1ère édition : 2011
383 pages
Thriller



Annie a été séquestrée.

Elle a passé douze mois en enfer dans une cabane perdue au fond de la forêt.

Annie est libre, enfin, mais les séances chez e psychologue lui font revivre

chaque minute. Annie est sauve, le plus dur est derrière elle.

Du moins le croit-elle...








"Je m'en voulais horriblement de tenir compte de l'opinion d'un déséquilibré.
 Mais, si quelqu'un vous affirme à tout bout de champ que le ciel est vert, vous
 finissez par vous demander si ce n'est pas vous qui êtes fou de croire qu'il est bleu." 
 
 
La première chose que je retiens de ce thriller est indubitablement sa force psychologique. J'ai été du début à la fin de ma lecture en totale empathie avec Annie. J'avais l'impression d'être dans la peau de cette jeune femme qui va se faire séquestrée pendant un an. Traumatisée, battue, violée, elle arrivera finalement à s'en sortir mais sa vie ne sera plus jamais la même. Elle est devenue une coquille vide qui a peur du moindre bruit, de la moindre ombre.

On la découvre à travers ses séances chez sa thérapeute. Annie nous raconte son calvaire avec son tortionnaire, le travail psychologique qu'il a accompli sur elle, puis sa liberté et la manière dont ses proches et elle appréhendent ce retour. Annie est alors seine et sauve mais elle continue néanmoins à avoir peur de représailles et se pose de nombreuses questions. Pourquoi ce malade l'a choisi elle ? Est-ce un hasard ?

L'auteur ne s'est pas contenté de faire un choix entre raconter la captivité de son héroïne ou sa vie après cette longue année de séquestration, et j'ai adoré découvrir cette jeune femme avant, pendant et après son enlèvement. Et même si j'ai ressenti une petite (toute petite) lassitude vers le milieu du livre, je n'ai pas réussi à en décrocher souvent mes yeux. Son calvaire est dur à encaisser mais aussi très intéressant à lire, tout comme son retour à la vie quotidienne et ses relations avec les différentes personnes qui constituent son cercle social.

L'auteur nous dépeint la part la plus ignoble de l'être humain et ne nous laisse pas beaucoup de répit. Elle nous fait aussi douter, ainsi on ne peut avoir confiance en personne pendant cette lecture. Comme Annie, on reste aux aguets au milieu de ce suspense et de cette ambiance à couper au couteau...


"Curieusement, personne ne pense jamais à me demander comment je vis
 aujourd’hui. [...] Pourquoi les gens ne s’intéressent-ils qu’au drame, jamais
 à ses conséquences. Ils croient peut-être que tout rentre dans l’ordre du jour
 au lendemain ? Si seulement."
 
 
CONCLUSION 
Un thriller psychologique grandement mené, qui m'a donné les
 frissons nécessaires et une empathie présente à chaque instant
 pour cette femme qui vit un cauchemar.
17/20
65/100

mercredi 15 juillet 2015

Le trompettiste
 
Alex Reeve
Auto-publié
Novembre 2014
46 pages
Nouvelle, Contemporain

La vie de Denis Ledouait, libraire et trompettiste amateur, est sur le point de basculer.
Il doit se faire passer pour un trompettiste de génie. Il le fait pour aider une jeune et jolie jeune femme à vendre un mystérieux CD de musiques qui provoquent des émotions intenses chez les personnes qui les écoutent. Personne ne connaît l'auteur de ces musiques....
Arrivera-t-il à faire illusion ?
Pourquoi le véritable artiste le laisse-t-il profiter de cette gloire et préfère rester anonyme ?
Que fera Denis si le vrai trompettiste se manifeste ?
Autant de questions auxquelles il devra répondre pour reprendre le contrôle de sa vie !
 




 
Une petite nouvelle originale où il est question d'un grand secret concernant un simple libraire et trompettiste de fanfare. Un secret qui va bouleverser sa vie et sa perception du monde. Denis va devoir se faire passer pour quelqu'un d'autre aux yeux du monde entier. Personne, à part son nouveau producteur et la fille de celui-ci, ne sait qu'il n'est pas le véritable trompettiste de renom avec un CD éblouissant à son actif. 

La manière dont est amenée le marché entre le libraire et le producteur de musique fonctionne plutôt bien. L'auteur exprime les réserves de Denis à prendre la célébrité d'un autre, à devoir dévoiler sa vie privée à tous, et de vivre dans le mensonge. Le lecteur a un petit aperçu de sa vie de musicien qui doit, après deux ans "dans l'ombre", répondre aux questions des journalistes et du public. 

J'aurais apprécié un récit plus étoffé, qui tient sur davantage de pages, car la révélation finale arrive un peu trop tôt à mon goût même si c'est magnifiquement bien trouvé. J'ai beaucoup aimé ce dénouement et le choix que fait Denis sur la divulgation ou non de ce nouveau secret.


 CONCLUSION
Une histoire sympathique qui aurait valu pour moi une dizaine
 de pages en plus. J'aimerais bien découvrir après ça, un livre
 de cet auteur.
14/20
 


Merci à Alex Reeve pour m'avoir permis de lire sa nouvelle. Si vous voulez la lire vous aussi, vous pouvez la retrouver ici ou ici.



64/100

dimanche 12 juillet 2015


D'après les bases du C'est lundi que lisez vous ?, je vous ferais tous les dimanches sur mes lectures
 de la semaine, celles que je suis en train de lire, puis les prochaines, avec en plus les
 nouveautés de la semaine sur le blog (chroniques en plus, billets challenge,etc...)
(cliquez sur les couvertures pour lire les chroniques)

Ce que j'ai lu cette semaine :
Avec en début de semaine un coup de coeur avec le troisième
 tome de Rebecca Kean, j'ai continué avec Le puits des mémoires
 tome 2  qui a été également une très bonne lecure.

Ce que lis maintenant :
Je lis en ce moment un thriller Séquestrée qui est très
 intéressant. Puis en parallèle, je lis également Le
 trône de fer tome 8.

Ce que je lirai ensuite :
Je vais continuer un autre thriller Avant d'aller dormir 
 qui m'intrigue beaucoup.

Ce qui a rejoint ma PAL :
Ce qu'il y a eu sur le blog :
Chroniques Le puits des mémoires : La traque tome 1

vendredi 10 juillet 2015

Le puits des mémoires : Le fils de la lune tome 2
Gabriel Katz
Scrineo
Octobre 2012
407 pages
Fantasy





 Fuyant le royaume d’Helion où leur tête est mise à prix, Nils, Karib et Olen s’embarquent pour Woltan, sur les traces de leur identité. Pourquoi ont-ils assassiné le plus puissant roi du monde ? Dans leur quête de la vérité, ils vont découvrir un royaume fascinant, colossal, aux frontières des terres barbares. Mais leurs poursuivants n’ont pas abandonné la traque…
Pour les fugitifs sans mémoire, c’est l’heure des révélations, et de la plongée dans le grand nord, où leur vie ne tient qu’à un fil.





Attention, risques de SPOILER si vous n'avez pas lu le premier tome.  
Ma lecture du premier tome avait été bonne, mais avec ce second tome, ça monte carrément d'un cran ! Ce livre est rempli de révélations surprenantes, de moments captivants avec la fuite de nos trois héros en recherche de leur identité et d'autres moments très drôles.

Nils, Olen et Karib arrivent enfin à Woltan, la plus grande ville du royaume, où ils auraient assassiné le roi Harald IV, dû leur fuite face à cette mystérieuse et puissante horde tenu pas l'albinos et le Fils de la Lune. Nos trois héros continuent de fuir pendant la première partie du roman pour ensuite connaître enfin leur réelle identité qui vont leur apporter encore plus d'interrogations sur le but des mercenaires à leur poursuite. Ils vont donc devoir prendre leurs responsabilités face à leur statut et essayer de survivre face aux nombreux essais d'assassinats à leur encontre.

Retrouver ses trois compères m'a fait plus de bien que je ne pensais. Leur trio est plus qu'improbable mais marche admirablement bien ! Ils apportent l'humour nécessaire au milieu de toute cette quête qui va se solder par de multiples morts. Ma préférence va toujours vers Nils qui me touche personnellement et qui se dévoile davantage, tout comme ses deux autres amis, notamment Olen que je considérais dans le premier tome uniquement comme un jeune coq mais qui finalement est beaucoup plus profond. Karib est lui aussi plutôt attachant, il est le plus pessimiste de la bande mais s'en sort bien dans ce tome.

Les seuls moments qui ont réussi à ne pas me garder complètement concentrée sont ceux à propos du nouveau roi de Woltan, qui ne m'a pas vraiment passionnée, mais à part ça tout est bien décrit, intéressant, captivant ! J'ai toujours autant de questions à propos de l'albinos, du Fils de la lune, leur chef, et surtout leurs intentions. Pourquoi s'en prennent-ils à nos trois héros ? Il faut vraiment que je lise la suite... Surtout après cette fin. Non mais Mr Gatz, ce n'est pas possible. Cette dernière phrase m'a achevé, vraiment. Vous ne pouvez pas nous laisser sur ça ! Vous pouvez être tous sûrs que je vais vite me procurer la suite !
 


"Nils se sentit comme chez lui. Sa seule patrie, c'était ce
trio improbable ayant survécu à tant d'épreuves qu'ils
étaient devenus frères."




CONCLUSION
Un deuxième tome à la hauteur de mes espérances, qui les a
 même franchi car j'ai passé un meilleur moment qu'avec le
 premier tome. Je m'attache de plus en plus aux personnages, et
 leur quête et toutce qui la concerne me passionne !

18/20
 63/100


AUTRES AVIS SUR CETTE SAGA
 

AUTRES AVIS SUR CET AUTEUR
Aeternia : La Marche du prophète tome 1