lundi 30 mars 2015

(cliquez sur les couvertures pour lire les chroniques)

Mes coups de coeur :
      

Mes excellentes lectures :
http://entournantlespages.blogspot.fr/2015/03/lorenzaccio-alfred-de-musset-pocket.html      http://entournantlespages.blogspot.fr/2015/03/le-monde-dhier-stefan-zweig-le-livre-de.html   http://entournantlespages.blogspot.fr/2015/03/lignes-de-vie-graham-joyce-folio-sf.html      

Mes bonnes lectures :
http://entournantlespages.blogspot.fr/2015/03/maeve-regan-sur-les-dents-tome-5-marika.html   http://entournantlespages.blogspot.fr/2015/03/limmigree-de-shangai-suzanne-lene-auto.html   http://entournantlespages.blogspot.fr/2015/03/la-selection-lelue-tome-3-kiera-cass.html   http://entournantlespages.blogspot.fr/2015/03/les-temps-davant-jusquau-crepuscule.html

Mes réceptions :

dimanche 29 mars 2015


D'après les bases du C'est lundi que lisez vous ?, je vous ferais tous les dimanches sur mes lectures
 de la semaine, celles que je suis en train de lire, puis les prochaines, avec en plus les
 nouveautés de la semaine sur le blog (chroniques en plus, billets challenge,etc...)
(cliquez sur les couvertures pour lire les chroniques)

Ce que j'ai lu cette semaine :
http://entournantlespages.blogspot.fr/2015/03/le-monde-dhier-stefan-zweig-le-livre-de.html
J'ai enfin réussi à finir Le monde d'hier, pas qu'il n'était pas bon, loin de
 là, mais je n'arrivais pas à lire d'une traite ces mémoires.

Ce que je lis maintenant :
   
J'ai commencé le troisième livre que je lis de Flaubert, Salammbô qui est
 une lecture très intéressante. Je lis aussi Le trône de fer tome 4 qui est
 tout aussi bon que les autres pour le moment.

Ce que je lirai ensuite :
J'ai préféré continuer Le trône de fer, mais je lirai Sous la surface juste
 après, promis !

Ce qu'il y a eu cette semaine :
TOP10 des livres que j'ai abandonné
Avis sur Chroniques lunaires : Cinder tome 1
Avis sur La Sélection : L'Élue tome 3

samedi 28 mars 2015

Le Monde d'hier
 
Stefan Zweig
Le Livre de Poche
Novembre 2011
1ère édition : 1993
506 pages
Mémoires
Rédigé en 1941, alors que, émigré au Brésil, Stefan Zweig avait déjà décidé de mettre fin à ses jours, Le Monde d'hier est l'un des plus grands livres-témoignages de notre époque. Zweig y retrace l'évolution de l'Europe de 1895 à 1941, le destin d'une génération confrontée brutalement à l'Histoire. Il évoque avec bonheur sa vie de bourgeois privilégié dans la Vienne d'avant 1914 et quelques grandes figures qui furent ses amis : Schnitzler, Rilke, Romain Rolland, Freud ou Valéry. Mais il donne aussi à voir la montée du nationalisme, le bouleversement des idées au lendemain de la Grande Guerre, puis l'arrivée au pouvoir d'Hitler, l'horreur de l'antisémitisme d'État et, pour finir, le << suicide de l'Europe >>. Avec le recul, la lucidité de son testament intellectuel frappe le lecteur d'aujourd'hui, de même que sa dénonciation des nationalismes et son plaidoyer pour l'Europe.




"le corps lui-même, habitué à l’antinaturel de la guerre, avait besoin de
 se réadapter au naturel de la paix." 
 
 
Ma découverte de La Confusion des sentiments, premier livre que je lisais de cet auteur, aura marqué un tournant dans ma vie littéraire. Depuis, je ne me prive jamais de lire une de ces nouvelles écrites avec une plume dont je suis littéralement tombée amoureuse. Stefan Zweig arrive toujours à m'inspirer une palette d'émotions, parfois contradictoires, d'où la force de ses récits. Me voilà ici avec ses mémoires, le récit de sa vie, entre moments de paix et de culture et ceux de frustration et de dépression face aux deux grandes guerres mondiales qui auront changé la société de l'époque.

Né en 1881 en Autriche, Stefan Zweig va baigner dans ce fanatisme national de la culture des arts. Par cet élan, il va être poussé à se surpasser et à se donner les moyens de réussir dans sa vie lors de cette époque de paix où cette génération est d'abord naïve et optimiste. Il nous raconte la vie de son pays, ses voyages à l'étranger qui se résultent parfois par des rencontres connues comme André Gide, Romain Rolland, Freud,etc... et le développement d'une grande ouverture d'esprit internationale.

Puis les prémices de la guerre vont le confronter comme tant d'autres aux difficultés de la vie, et il deviendra un écrivain farouchement contre la censure et la guerre, ce qui était vu comme une trahison pendant ces années-là. Il ne se laissera pas corrompre, continuant à défendre ses idées qui seront bientôt opprimées par le dictateur allemand Hitler. Je suis admirative de cet auteur qui gardera ses positions coûte que coûte et qui devra à cause de ça, par obligation et par dégoût de la montée du fascisme, s'exiler loin de son pays. 


"j’ai employé toutes les années qui suivirent, jusqu’à ce jour, à un seul
 combat - qui s’est fait de plus en plus dur à notre époque -, celui qui
 devait me conserver une égale liberté intérieure." 
 
 
Stefan Zweig est un grand homme. Sa popularité s'est faite lentement mais il est devenu aujourd'hui un auteur phare du XXème siècle. Sa plume me subjugue à chaque fois. J'ai pris beaucoup de plaisir à lire cet ouvrage et j'en connais maintenant davantage sur sa vie, sur son époque. Je me rends compte que j'ai maintenant autant d'estime pour ses écrits que pour l'homme en lui-même. Il aura été quelqu'un qui ne recherche pas les récompenses, seulement de la gratitude et l'acceptation de ses idées à travers ses écrits.

Ce diaporama du XXème siècle avec la jeunesse de l'auteur, la montée du fascisme et de l'antisémitisme, les mœurs sociales et politiques, aura été très instructif et toujours intéressant, servi magnifiquement par cette plume. Le destin tragique de cet homme qui mettra fin à sa vie en 1942 au Brésil m'a touché, et je n'hésiterais pas à continuer de découvrir cet auteur à travers ses nouvelles mais aussi ses pièces de théâtre (ce que j'ai découvert grâce à ce livre). 


"Après tout, on était un écrivain, on avait la parole et par conséquent le
 devoir d’exprimer ses convictions, pour autant qu’il était possible de le
 faire sous le règne de la censure."
 
 
CONCLUSION 
Des mémoires sur la vie d'un homme qui m'a beaucoup parlé et
 touché, avec l'évolution du XXème siècle rempli d'événements
 majeures et parfois destructeurs.
18/20
34/100

AUTRES AVIS SUR CET AUTEUR
Le joueur d'échecs

jeudi 26 mars 2015

La Sélection tome 3
L'Élue
 
Kiera Cass
Robert Laffont, Collection R
Mai 2014
337 pages
Dystopie, Jeunesse

UNE SEULE CANDIDATE SERA COURONNÉE
Trois cents ans ont passé et les États-Unis ont sombré dans l'oubli.
De leurs ruines est née Illéa, une monarchie de castes.
Mais un jeu de télé-réalité pourrait bien changer la donne. La Sélection a bouleversé la vie de trente-cinq jeunes filles. Déchirées entre amitié et rivalité, les quatre candidates encore en lice resteront liées par les épreuves qu'elles ont dû surmonter ensemble. Entre les intrigues amoureuses et celles de la cour, c'est une lutte de tous les instants pour demeurer fidèles à leurs idéaux. America n'aurait jamais pensé être si près de la couronne, ni du cœur du Prince Maxon. A quelques jours du terme de la compétition, tandis que l'insurrection fait rage aux portes du Palais, l'heure du choix a sonné. Car il ne doit en rester qu'une...




"Si tu ne veux pas de la couronne, alors tu es celle qui la mérite le plus." 
 
 
Attention, risques de SPOILER si vus n'avez pas lu les deux premiers tomes.
 
Troisième saga que je finis ce mois-ci (ma résolution tient admirablement bien pour le moment), et j'avais très envie de connaître le dénouement de cette sélection, même si je me doutais du choix final.

America est une des quatre finalistes à être restée au palais pour peut-être devenir la future princesse au côté de Maxon. America connaît ses sentiments pour lui, mais doute encore de leur avenir. Elle ne comprend pas toujours les réactions du jeune prince, et elle n'ose toujours pas ouvrir complètement son coeur. Et c'est bien ça le problème. J'avais l'impression de revenir à la même chose qu'au tome 2 de ce côté-là. L'auteur n'aurait pas pu fusionner les deux derniers tomes ? Ça aurait été très judicieux, car j'ai ressenti dans celui-ci un grand passage à vides. J'ai réussi à m'ennuyer alors que je m'étais éclatée avec les deux premiers tomes (un peu moins avec le deuxième). Ils se tournent autour, n'osent pas faire le premier pas, et possèdent aussi certains sentiments pour une tierce personne. Ils en ont pas marre ? Moi j'en ai eu marre pour trois.

Pour ce qui est du côté politique, je suis contente de rentrer un peu plus profondément pour ce qui est des renégats, même si la dystopie est toujours aussi mal exploitée. Ça aurait pu être très intéressant qu'elle soit un point plus important dans l'intrigue, mais je peux comprendre que le sujet principal est la romance, comme le dit le titre.

Et pour les personnages, j'ai eu un peu moins de mal avec Aspen, j'ai même réussi à l'apprécier. Je garde toujours la même affection pour Maxon, et America m'a moins exaspéré que dans le deuxième, sauf quand il s'agit de ses réflexions amoureuses. Par contre, par rapport à son envie de justice et de prendre la parole, elle m'a vraiment surprise même si on connaissait déjà son côté tête brûlée. Je me suis un peu plus intéressée aux autres finalistes que dans les autres tomes, comme Céleste par exemple qui était détestable au possible, et qui se calme davantage ici. 


"Je pourrais peut-être peindre mon amour, mais une toile ne rentrerait pas
 dans cette enveloppe. De toute façon, je t’aime au-delà de la musique, au-delà des mots."
 
 
CONCLUSION 
Suivre America a été un petit plaisir, j'ai apprécié en connaître
 davantage sur les renégats et la politique du royaume même si
 ce n’est pas assez exploité, mais je me suis quelques fois
 ennuyée pour ce qui est de la romance dont on sait
 l'aboutissement mais où le chemin pour y arriver est très long.
15/20

 33/100

AUTRES AVIS SUR CETTE SAGA

mercredi 25 mars 2015

Les 10 livres que j'ai abandonné (17)

Aujourd'hui, rendez-vous avec le Top 10 ! Tous les mercredi, je vous proposerais une liste de
 10 listes ou sujets livresques sur un thème en particulier. Ce concept existe déjà, nommé
 le Top Ten Tuesday et crée par Iani.

Au coeur des ténèbres, Josepeh Conrad

Pauline, Alexandre Dumas

La ronde et autres faits divers, JM Le Clézio 

Twilight : Fascination tome 1, Stephenie Meyer

Journal d'un vampire tome 1, L.J Smith

Le miroir de Cassandre, Bernard Werber

Room, Emma Donoghue

Madame Chrysanthème, Pierre Loti

Les apparences, Gillian Flynn

Les débutantes, J.C Sullivan

mardi 24 mars 2015

Chroniques lunaires tome 1
Cinder
Marissa Meyer
Pocket Jeunesse
2013
412 pages
Science-Fiction, Jeunesse



A New Beijing, Cinder est une cyborg. Autant dire une paria. Elle partage sa vie entre l'atelier où elle répare des robots et sa famille adoptive. A seize ans, la jeune fille a pour seul horizon les tâches plus ou moins dégradantes qu'elle doit accomplir pour ses sœurs et sa marâtre.
Mais le jour où le prince Kai lui apporte son robot de compagnie - son seul ami -, le destin de Cinder prend un tour inattendu. La forte attirance qu'éprouvent le beau prince et la jeune cyborg n'a aucune chance de s'épanouir, surtout que le royaume est menacé par la terrible reine de la Lune !Débute alors pour Cinder une aventure incroyable, où elle découvrira que le sort de l'humanité est peut-être entre ses mains.







"Ruiner ma vie pour en sauver un million ? Il n'y a pas à hésiter." 
Beaucoup me diront que ce n'est pas trop tôt, mais oui ça y est, enfin j'ai lu le premier tome des Chroniques lunaires. Hallelujah ! Et franchement, je me sens toute idiote de ne pas avoir écouté tous vos encouragements avant, car je suis comme la majorité : j'ai adoré !

Depuis la Quatrième guerre mondiale, de nouveaux pays se sont constitués sur les anciens, le monde a évolué. Tout comme la Communauté de New Beijing où vit Cinder, une mécanicienne sous la tutelle de sa marâtre depuis son arrivée d'Europe. Mais après un grave accident, elle est devenue un cyborg, un sous être humain dans la société de son époque. Alors que tout le monde la fuit, la jeune fille ne comprend par sa complicité naissante avec le prince Kai, héritier du trône. Celui-ci doit s'occuper d'importantes affaires comme l'épidémie de létumose qui envahit son royaume et l'arrivée d'une ennemie de taille. Et contre toute attente, Cinder va se révéler très importante pour le royaume.

Ce que j'ai d'abord apprécié dans ce livre, c'est que même si l'histoire est inventée sur la base d'un conte de fée, l'univers où nous plonge l'auteur est loin d'en être un. La maladie guette les habitants de la Communauté, comme la guerre. On se retrouve dans un contexte dramatique qui est bien dosé et que j'ai particulièrement aimé. Ce monde est aussi caractérisé par de grandes avancées par rapport à notre époque comme principalement des androïdes et des cyborgs. Même si je n'ai pas l'habitude de lire de récits de ce genre, je trouve que l'auteur nous dépeint et décrit très bien ce milieu technologique et robotique.

Les personnages se sont montrés pour la plupart très intéressants. Je me suis évidemment bien attachée à Cinder qui est une jeune fille en marge de la société, qui n'arrive pas vraiment à vivre avec sa différence mais qui sait se montrer forte et courageuse. J'ai aussi un petit coup de coeur pour son acolyte Iko qui est adorable. Je ne sais pas grand chose du prince Kai pour le moment, mais il a réussi à me toucher par les épreuves qu'il doit vivre. Et je ne peux pas oublier Levana qui se révèle être un personnage mystérieux et énigmatique, on a évidemment très envie d'en savoir davantage sur elle.

Je trouve qu'il y a tout pour faire un bon livre dans ce premier tome. Le rythme est présent, l'intrigue ne s'essouffle pas, et la découverte de ce nouvel univers est très bien introduite. Même si une révélation a été prévisible (non mais sérieusement ?), cela ne m'a pas gâché mon plaisir et ne m'a pas empêché de passer un excellent moment avec notre jeune héroïne.

Et évidemment maintenant que j'ai fini ce premier tome, vous vous doutez de ce que je veux faire, surtout après mon TOP de la semaine : lire absolument la suite ! Non mais c'est quoi cette fin ? Il va falloir que je me la procure très rapidement, de plus le personnage de Scarlet m'intrigue beaucoup. 


"Kai s'éclaircit la gorge et murmura :
- Vous ne savez pas danser, n'est-ce pas ?
Cinder le dévisagea, prise de vertige.
- Je suis mécanicienne.
Il haussa les sourcils d'un air moqueur.
- Croyez-moi, j'avais remarqué."
CONCLUSION 
Un premier tome fabuleux où ce mélange entre conte de fée et
 cyborg est vraiment original est absorbant. Je commence à
 m'attacher aux personnages et maintenant j'ai envie de me
 jeter sur la suite !
18/20

 32/100

AUTRES AVIS SUR CETTE SAGA

lundi 23 mars 2015

Bilan PAL Hiver + PAL Printemps

Bonjour ! Je vous reviens ce lundi pour faire un récapitulatif de la PAL que j'avais constitué pour l'hiver. Si j'ai lu pas mal de livres, beaucoup ne faisaient pas partis de cette liste car j'en ai lu 4 sur 10. Voici ceux que j'ai lu :

         


Et maintenant, passons au printemps avec ces dix livres de la pal :

Le monde d’hier, Stefan Zweig : Déjà dans la pal d'hiver, je l'ai mis plusieurs fois en pause, mais j'aimerai bien pouvoir le terminer dans peu de temps, surtout qu'il m'intéresse beaucoup.                               
Salammbo, Gustave Flaubert : Un des nouveaux arrivants de ma pal que j'ai très envie de découvrir car j'adore la plume de Flaubert.
Sous la surface, Martin Michaud : Cadeau de Noël, je suis plutôt intriguée par cet auteur thriller que je ne connais pas du tout. Dans la même lice que Thilliez ou Giebel, je ne peux qu'être impatiente de le découvrir.                
Ça tome 1, Stephen King : Depuis le temps que je veux le découvrir, je ne vais pas attendre longtemps ! J'espère avoir des frissons !
Le trône de fer intégrale 2, George R.R Martin : J'adorerai pouvoir finir les deux tomes de cette intégrale pendant ce printemps, après voir si j'y arrive, c'est moins sûr...             
Belladone tome 2, Michelle Rowen : Une saga de deux tomes, je me demande encore pourquoi je ne l'ai pas fini. Bientôt, bientôt...
Rebecca Kean tome 2, Cassandra O'Donnell : Ayant adoré le premier tome, j'ai très envie de retrouver Rebecca dans ce deuxième tome.        
Rebecca Kean tome 3, Cassandra O'Donnell : Puis pourquoi continuer sur ma lancée avec le troisième tome que j'ai dans ma pal depuis un petit moment.
Les étoiles de Noss Head tome 5, Sophie Jomain : Hâte de découvrir les dernières aventures d'Hannah, Leith, Darius et les autres.
Spark tome 2, Amy Kathleen Ryan : Je préfère mettre cette trilogie dans ma pal de printemps pour me bouger à la continuer, non pas que je l'apprécie, au contraire, mais ce n'est pas celle que j'aime le plus.

dimanche 22 mars 2015


D'après les bases du C'est lundi que lisez vous ?, je vous ferais tous les dimanches sur mes lectures
 de la semaine, celles que je suis en train de lire, puis les prochaines, avec en plus les
 nouveautés de la semaine sur le blog (chroniques en plus, billets challenge,etc...)
(cliquez sur les couvertures pour lire les chroniques)

Voilà une semaine où j'ai carburé niveau lecture ! 5 lectures, waow ! Bon
 ça n'arrivera pas toutes les semaines, fait pas déconner.

Ce que j'ai lu cette semaine :
http://entournantlespages.blogspot.fr/2015/03/limmigree-de-shangai-suzanne-lene-auto.html   
http://entournantlespages.blogspot.fr/2015/03/maeve-regan-sur-les-dents-tome-5-marika.html   http://entournantlespages.blogspot.fr/2015/03/lorenzaccio-alfred-de-musset-pocket.html  
Merci à l'auteur pour son livre L'immigrée de Shangai qui a été une agréable lecture.
 Mon coup de coeur de la semaine est pour Cinder tome 1 dont j'ai adoré l'univers et
 les personnages. J'ai aussi fini le 5ème tome de Maeve Regan, une fin qui m'a plu
 mais que j'ai moins aimé que les précédents. Lorenzaccio a été la bonne surprise
 de la semaine. Et enfin, j'ai lu le 3ème tome de La Sélection qui a été une agréable lecture. (chronique de Cinder et L'Élue la semaine prochaine)


Ce que je lis en ce moment :
      
Le monde d'hier, les mémoires d'un de mes auteurs préférés que j'ai mis
 plusieurs fois en pause, mais cette fois-ci je le termine !

Ce que je lirai ensuite :
Ça fait un moment que je n'ai pas lu de thriller et c’est vrai que ça me manque
 un peu. Alors je sors Sous la surface de ma PAL que j'ai hâte à découvrir.

Ce qu'il y a eu cette semaine :
TOP10 des sagas que je veux le plus finir/commencer

samedi 21 mars 2015

Maeve Regan tome 5
Sur les dents
 
Marika Gallman
Milady, Bit-Lit
Mai 2014
476 pages
Bit-Lit




Je vous avais déjà dit que, avant, ma vie était simple et que je n'avais aucun problème qu'un barman ne puisse m'aider à résoudre ? Eh bien, ça fait longtemps que je n'en ai pas vu, de barman.
Je croyais vraiment avoir chassé le mal ultime de ma vie une bonne fois pour toutes et mériter des vacances que je comptais prendre. Mais non. Heureusement, j'ai une courte longueur d'avance dont je compte bien tirer parti. Car il est hors de question que je reste une proie facile. Cette fois, je serai le chasseur.
Cette fois, je serai l'illusion.








Attention, risques de SPOILER s vous n'avez pas lu les quatre tomes précédents.
 
C'est le moment où je dois dire adieu avec tristesse à Maeve, Lukas, Barney, Lala, etc... Je suis arrivée au bout de cette saga qui est une de mes sagas bit-lit préférées. Malheureusement, ce dernier tome ne sera pas un coup de cœur comme les autres mais j'ai évidemment passé un très bon moment. Maeve est revenu parmi les siens depuis qu'elle a réussi à tuer son père, le vampire le plus puissant du monde. Mais a-t-elle vraiment réussi cet exploit ? Si ses alliés n'en doutent pas, Maeve elle sait que c'est un mensonge. Elle va devoir agir rapidement et tuer une fois pour toutes le maître des illusions.

La première chose qui m'a frappé pendant les 100/150 premières pages, c'est que j'avais l'impression de revenir au tome 4, et donc de ne pas vraiment avancer. Je trouvais le rythme lent et c'est la raison pour laquelle je n'ai pas lu ce tome aussi vite que les autres. J'étais impatiente de voir cet épisode terminé et passer à quelque chose de vraiment nouveau. Maeve est toujours aussi déterminé à tuer Victor, et même si elle sait qu'elle a peu de chances de réussir, elle va se montrer très intelligente dans ses stratagèmes. Notre Maeve des débuts a quelque peu changé, elle devient plus réfléchie et sensible, mais elle garde toujours son humour, même dans les pires moments. J'ai toujours adoré ce personnage imprudent, fort et casse-pied.

Pour les autres personnages, quand je regarde la saga dans son entier je suis un peu déçue pour Lukas, qui était un personnage que j'avais adoré dans le premier tome, et je me rend compte que finalement il n'était pas vraiment présent physiquement dans l'ensemble, j'aurais aimé le voir davantage. Par contre, depuis le tome 4 je me suis quelque peu attaché à Connor (oui, c'est possible), ce double de Maeve qui a toujours vécu un enfer. Par contre, je ne pouvais plus supporter Victor ! Moi qui aime généralement les méchants, j'ai toujours eu du mal avec lui et là il m'a exaspéré. Je le trouvais tellement absurde et fantasque qu'il en devenait pas crédible du tout pour moi.

Je suis aussi contente, malgré mon amour pour cette série, qu'elle s'arrête maintenant. J'ai pris moins de plaisir à suivre ce jeu perpétuel du chat et de la souris entre Maeve et Victor. Depuis le premier tome le but est de le tuer, donc je ne sais pas encore combien de temps ça aurait marché avant de s'essouffler si l'auteur avait continuer. Pour ce qui est du choix amoureux de Maeve qui se fait long alors qu'on sait très bien lequel elle va choisir, il m'a frustrée au plus au point à la fin. Non mais sérieusement ?? Marika Gallman est douée pour nous faire des fins où on se tire les cheveux. C'est pour ça que je la suivrais de près, attendant une nouvelle saga ou livre que j'ai hâte de découvrir.


"- Quoi ? Il paraît que, quand j’étais petite, je voulais être une princesse.
- Tu aurais tordu le cou au prince charmant."
 
 
CONCLUSION 
Un dernier tome pour moi en dessous des autres même si j'aime
 toujours autant suivre Maeve et ses amis. Quelques passages à
 vide et un personnage central qui m'a exaspéré, mais au final
 toujours autant d'entrain avec cet humour dans la plume et les
 péripéties de nos personnages.
16/20
31/100

AUTRE AVIS SUR CETTE SAGA