samedi 28 février 2015


D'après les bases du C'est lundi que lisez vous ?, je vous ferais tous les dimanches sur mes lectures
 de la semaine, celles que je suis en train de lire, puis les prochaines, avec en plus les
 nouveautés de la semaine sur le blog (chroniques en plus, billets challenge,etc...)
(cliquez sur les couvertures pour lire les chroniques)

Encore une semaine où j'ai été malade, donc peu de lectures finies ou
 continuées, mais je reviens maintenant à bloc ! 

Ce que j'ai lu cette semaine :
   
J'ai finis la saga The lying game avec Marinette, avec ce dernier tome qu'on
 a trouvé super et qui a répondu à toutes nos questions. Puis en fin de semaine,
 j'ai voulu relire Le mariage de Figaro qui est une pièce agréablement drôle.

Ce que je lis maintenant :
         
Je suis en train de lire Poussières dont j'aime beaucoup l'histoire, puis en
 parallèle le premier tome de Don Quichotte qui est très drôle et intéressant.

Ce que je lirai ensuite :   
Je vais commencer Lignes de vie qui me tente énormément. Je ne prévois pas
 d'autres livres, vu mes précédents suivis lectures qui n'ont pas été vraiment tenus ^^

Le mariage de Figaro
 

Beaumarchais
Hachette, Biblio lycée
2006
1ère édition : 1778
318 pages
Théâtre
 
Oubliant les nombreux services que son valet Figaro lui a rendus dans Le Barbier de Séville, le comte Almaviva tente de lui dérober sa fiancée Suzanne. Avec l'ingéniosité de celle-ci et l'aide de la comtesse, Figaro obtiendra-t-il enfin la main de celle qu'il aime ? Deuxième volet de la célèbre trilogie de Beaumarchais, Le Mariage de Figaro, selon le mot de Bonaparte, " c'est déjà la Révolution en action ". Dénonciation des abus de la noblesse, contestation du privilège de la naissance, satire de la justice : à bien des égards, cette pièce écrite en 1778 est révolutionnaire avant l'heure. Mais la folle journée ", pleine de rebondissements et de quiproquos, de chansons, de tableaux vivants et de morceaux de bravoure, est avant tout le chef-d'œuvre d'un dramaturge virtuose.
 




Après avoir publié mon top des lectures imposés à l'école, j'ai eu très envie de relire cette pièce de Beaumarchais dont je gardais que quelques souvenirs. Et si à l'époque j'avais réussi à la trouver drôle sans vraiment être intéressée, cette relecture m'a aidé à avoir un ressenti plus positif sur cette œuvre.

Avec son droit du cuissage qui l'avait cependant aboli (qui est le droit d'un seigneur de coucher avec la jeune épouse de son valet avant ce dernier), le Comte Almaviva est bien décidé à gagner les grâces de Suzanne, la camariste de sa femme la Comtesse et la fiancée de son valet Figaro. Celui-ci, avec l'aide des deux femmes, va tout faire pour piéger son maître à son propre jeu et pour réussir à ce marier avec celle qu'il aime.

Déjà à ma première lecture, j'avais été surprise par la classe sociale des personnages principaux. En comédie, les serviteurs sont plutôt relégués au second plan et gardent toujours le même type de rôle. Ici, Figaro se révèle être un valet intelligent, perspicace, et ingénieux. Tout comme Suzanne qui est loin d'être naïve et obéissante à tous les ordres du Comte. Celui-ci est le vrai dindon de la farce, celui dont on se moque dans l'intégrale de la pièce, ce qui est probablement une satyre de Beaumarchais sur la société à laquelle il vivait.

Le tout est très drôle, avec des scènes très imagées et fortes comiquement avec par exemple le jeu de cache cache du Comte et de Chérubin sur le fauteuil ou le procès entre les différents protagonistes. Tous se moquent des uns des autres, certaines fois par espièglerie, d'autres pour réussir à révéler les vrais motifs de leurs interlocuteurs. J'ai adoré la plupart des échanges entre ces personnages, particulièrement ceux entre Figaro et Suzanne, et entre le Comte et la Comtesse.


"FIGARO - C’est que tu n’as pas d’idée de mon amour.
SUZANNE, se défripant - Quand cesserez-vous, importun, de m’en
 parler du matin au soir ?
FIGARO, mystérieusement - Quand je pourrai te le prouver du soir
 jusqu’au matin."
 
 
CONCLUSION 
Une très bonne pièce comique remplie de révélations, de
 cachotteries et tromperies par les personnages tous très bien
 construits et drôles.
17/20
24/100

vendredi 27 février 2015

The lying game tome 6
Pas vu, pas pris
 
Sara Shepard
Fleuve noir, Territoires
Juillet 2014
412 pages
Thriller, Jeunesse






 
Emma va enfin découvrir qui a tué sa sœur jumelle Sutton. Le corps de cette dernière a été retrouvé... La police pense d'abord qu'il s'agit d'Emma. Celle-ci doit alors trouver le meurtrier au plus vite ou elle sera la première suspecte. Mais l'assassin va tout faire pour s'assurer qu'elle ne pourra rien révéler. Tension et suspense garantis pour ce grand finale !







Attention, risques de SPOILER si vous n'avez pas lu les cinq premiers tomes.
 
Nous voici avec Marinette à la fin de cette saga très agréable avec un dernier tome qui aura répondu à mes attentes ! Emma va enfin découvrir le meurtrier de sa sœur jumelle, les masques vont tomber, et les mensonges seront mis en lumière...

Ce dernier tome ne m'a pas du tout déçue. J'y ai trouvé ce que je recherchais. J'espérais découvrir le meurtrier au bon moment, puis voir aussi la réaction des proches de Sutton sur l'usurpation d'identité dont Emma a fait preuve depuis ces trois derniers mois. La jeune fille se débrouille toujours aussi bien pour se retrouver dans des situations dangereuses, et je l'ai suivie, absorbée par ma lecture.

Un nouveau coupable est mis en avant par Emma et nous allons pouvoir découvrir si c'est vraiment lui, ou encore un innocent dans toute cette affaire. Et en parlant du tueur, c'est vrai que j'ai été assez déçue par son identité, je n'avais pas vraiment envie que ce soir cette personne mais ça n'a pas entacher ma lecture, loin de là. L'auteure arrive à nous donner toujours l'envie d'avancer dans cette enquête et dans cette recherche de vérité.

Pour les personnages, ce tome est vraiment centré sur Emma et Ethan, vu que les autres protagonistes doivent faire face à la découverte de la fausse identité d'Emma et que nous les voyons donc pas beaucoup. Néanmoins je me suis rendue compte que même si ce n'était pas gagné au départ, j'ai réussi à m'attacher à certains comme les parents de Sutton (surtout son père), Charlotte, Madeline,etc...

Je n'attendais pas d'autre fin, je pense que c'est la meilleure qu'aurait pu faire Sara Shepard, et j'en suis contente. Toutes mes questions ont trouvées leurs réponses (ou peut-être encore une sur la famille Mercer du côté de Becky, mais ce n'est pas primordiale) et j'ai globalement passé un bon moment avec cette saga.


CONCLUSION
Un dernier tome à la hauteur, qui répond à toutes les questions
 et qui termine la saga admirablement bien. Enquête, secrets,
 trahisons, tout est bien amené.
18/20
 
 
 
Ce livre a été lu dans le cadre d'une lecture commune avec Les lectures de Marinette (chronique ici)
 
23/100

mercredi 25 février 2015

Les 10 livres que j'ai du lire à l'école (13)

Aujourd'hui, rendez-vous avec le Top 10 ! Tous les mercredi, je vous proposerais une liste de
 10 listes ou sujets livresques sur un thème en particulier. Ce concept existe déjà, nommé
 le Top Ten Tuesday et crée par Iani.

Ici vous sont donnés des livres que j'ai du lire à l'école du collège à la
 fin du lycée. (Maintenant que je suis en première année de lettres modernes, je dois lire
 beaucoup de livres donc impossible pour moi de vous faire un top10 de TOUS les livres qui m'ont
marqué et qui m'ont été imposé). Cette liste est décroissante, commençant
 par l'oeuvre que j'ai le plus aimé jusqu'à celle que je n'ai même pas
 réussi à finir...

Orgueil et préjugés, Jane Austen
Le livre qui m'a été imposée en 3ème et qui m'a le plus surprise dû d'une part à
 son accessibilité et aussi à l'intrigue et aux personnages très intrigants.

Les fourberies de Scapin, Molière
La première pièce de théâtre que j'ai du lire, et j'ai adoré ! Lu une dizaine de
 fois, visionnée une ou deux fois, Scapin me fait toujours autant rire.

Le grand Meaulnes, Alain-Fournier
Contente d'avoir du lire ce livre au collège, car même si le début m'avait un peu
 ennuyée, au final ça a été une lecture agréable.

Le liseur, Bernhard Schlink
Une lecture que j'ai du effectuée en 2nde. L'histoire d'amour de cette jeune
 trentenaire et de cet adolescent est très intéressante, même si pour moi le
 "grand" secret de ce livre était prévisible.

La nuit du renard, Mary Higgins Clark
Le seul livre policier que j'ai du lire pour mes études pour le moment (ça remonte
 à la 3ème). J'avais apprécié, même si une deuxième lecture m'a montré que la
 construction du récit ne m'a pas donné envie de lire d'autres policiers de cette
 auteure.

Le mariage de Figaro, Beaumarchais
Autre oeuvre que j'ai du lire en 1ère et qui sur le coup ne m'avait pas
 convaincue. Mais après plusieurs moments de réflexion, j'en ressors
 contente, et je pense relire cette pièce cette année.

Candide, Voltaire
Lecture que je n'avais pas du tout aimé en 1ère, il faudrait peut-être que je
 le relise, car je ne me souviens de presque rien.

La princesse de Clèves, Madame de la Fayette
Livre que j'ai du lire en 1ère ET cette année pour ma première année de fac.
 Je n'avais pas du tout été convaincue à ma première lecture (que j'avais abandonnée),
 et cette relecture n'a pas été plus concluante...
(Chronique)

La ronde et autres faits divers, J.M.G Le Clézio
Lu en 2nde, même si je n'en avais pas vraiment l'envie, lire ce recueil m'a
 coupé complètement le désir de lire d'autres oeuvres de Le Clézio. Les
 nouvelles, pour la plupart courtes, sont alourdis par des descritptions trop
 longues. J'ai fait plusieurs tentatives au fil des années, et je n'ai jamais réussi
 à le finir.

Pauline, Alexandre Dumas
 
Là aussi, plusieurs tentatives, ce qui fait que je connais le début presque
 par coeur, mais je n'ai jamais réussi à aller plus loin que la première moitié
 du livre. L'histoire m'a à chaque fois endormie, et je n'avais aucune envie de
 lire d'autres récits de cet auteur. Jusqu'à cette année où l'envie me prend de
 tenter ma chance avec Le comte de Monte-Cristo !

Et vous, quels livres avez-vous du lire ? Lesquels vous ont plu ?

dimanche 22 février 2015


D'après les bases du C'est lundi que lisez vous ?, je vous ferais tous les dimanches sur mes lectures
 de la semaine, celles que je suis en train de lire, puis les prochaines, avec en plus les
 nouveautés de la semaine sur le blog (chroniques en plus, billets challenge,etc...)
(cliquez sur les couvertures pour lire les chroniques)

Ce que j'ai lu cette semaine :
   http://entournantlespages.blogspot.fr/2015/02/la-clinche-dor-de-lalchimie-selon.html 
En début de semaine, j'ai finis Nous sommes Charlie, un collectif de
 témoignages qui relate es événements tragiques du début de l'année 2015,
 puis j'ai lu un partenariat La clinche d'or de l'alchimie selon Véritable,
 qui a été une nouvelle sympathique même si j'en voulais davantage.

     
Ce que je lis maintenant :
     
   Je lis un autre partenariat, Poussières. Puis aussi un classique avec le
 premier tome de Don Quichotte qui est très agréable à lire.

Ce que je lirai ensuite :
  
Je lirai ensuite The lying game T6 avec Marinette, on a très hâte de
 savoir le fin mot de l'histoire ! Puis je commencerai Lignes de vie
  qui m'intrigue beaucoup.

Les bonus de la semaine :
TOP 10 des livres que je n'ai jamais lu
Chronique L'Odyssée

samedi 21 février 2015

La clinche d'or de l'alchimie selon Véritable
 
Nicolas Bottin
Auto-publié Createspace
Juin 2014
50 pages
Nouvelle, Ésotérisme






C'est l'histoire de Véritable, personnage symbolique qui anime ce bouquin grâce à son évolution, son chemin de vie vers l'inconnu qui, suivant son existence, essaye de résoudre le mystère du grand œuvre par la voie royale. Ainsi découvrir la fameuse pierre philosophale.












"Tout est porte dans la vie même la plus petite poignée de porte, la toute
 petite clinche finit par s’ouvrir avec la plus grande des clefs qui existe." 
 
 
Tout d'abord, merci à Nicolas Bottin pour l'envoi de sa nouvelle, j'ai apprécié me plonger dans un genre qui m'est presque inconnue. Néanmoins, quelques points m'ont dérangé.

Véritable, un lycéen en mal d'existence, va se découvrir un but grâce à l'ange Abel qui le guide vers la clinche d'or de l'alchimie, vers la pierre philosophale. Nous suivons son parcours pour arriver à cet état ultime, en découvrant tout d'abord son ignorance dans le domaine puis sa rapide évolution.

Et justement, le mot "rapide" définit bien mon ressenti pour cette nouvelle. J'ai trouvé que les choses arrivaient beaucoup trop vite, surtout dans le premier chapitre lors de la "rencontre" de Véritable et d'Abel. J'aurais apprécié en savoir davantage sur l'adolescent, sur sa personnalité avant qu'il se dirige vers le domaine de l'alchimie. Puis le reste de la nouvelle m'a paru elle aussi trop rapide. Je n'ai pas eu le temps de me poser sur des détails vu que l'auteur passait vivement à autre chose.

Par contre, si l'écriture a début m'a dérouté par la syntaxe, j'ai réussi à peu à peu rentrer dans le récit, même si j'aurais préféré que l'oeuvre soit plus longue. Je pense que certains points auraient pu avoir plus de consistance, d'approfondissements, ça m'aurait peut-être donné la chance de m'attacher aux personnages ou en tout cas d'être totalement immergée dans l'histoire.


"Les blancs entre les mots expliquent la parole comme l’écrit par l’intuition, ce
 moment semblable à l’éternité qui explique tout vraiment tout."
 
 
CONCLUSION 
Malgré le fait que j'aurais voulu davantage
 d'approfondissements et d'épaisseur, j'ai apprécié cette petit
 histoire de quête existentielle.
14/20
 
 
Merci encore à Nicolas Bottin pour ce partenariat.
 22/100

vendredi 20 février 2015

L'Odyssée
 
Homère
GF Flammarion
2009
346 pages
Classique, Historique





 
L'épopée d'Ulysse pour revenir de Troie, en Asie Mineure, jusqu'à sa terre natale, l'île d'Ithaque, dans la mer Ionienne, à l'ouest de la Grèce. Récit et conte merveilleux, cette épopée est, dans le monde antique, le texte fondateur source de toute culture. Des extraits des épisodes principaux avec des commentaires historiques, archéologiques et anthropologiques sur la Grèce antique.







Après la lecture de L'Iliade, ça a été le tour de L'Odyssée, une autre épopée homérique qui m'a davantage plu. Ulysse, qui a joué un rôle majeur dans la guerre de Troie, va vivre un grand périple de dix ans dont le but est de rentrer chez lui près de sa femme Pénélope courtisé par de multiples prétendants et son fils Télémaque. Mais la fureur de Poséidon va rendre son voyage difficile. Il va devoir combattre et va rencontrer de multiples personnages mythologiques.

J'ai vraiment davantage apprécié L'Odyssée que son précurseur. Sûrement parce que j'étais en terrain mi-connu. Je connaissais déjà quelques aventures d'Ulysse avec les cyclopes, Circé et Calypso, ou encore la détresse de sa femme face à tous ses prétendues qui veulent prendre la place d'Ulysse. J'ai aussi beaucoup aimé suivre généralement un héros et pas plusieurs (même si ça arrive) comme dans L'Iliade où je n'ai pas pu à certains moments suivre avec tous ces personnages.

J'ai aimé en apprendre plus sur les personnages d'Ulysse et surtout de Télémaque son fils dont je ne savais presque rien. Pour ceux qui aiment la mythologie, ce livre est un must à lire, vraiment. Après c'est vrai que c'est un peu long par moments, mais ça reste très intéressant.


"Les dieux n'accordent pas mêmes faveurs à tous les hommes, la taille, le
 sens, l'éloquence. L'un a moins belle apparence, mais le dieu met une
 couronne de beauté sur ses paroles (...). Un autre est une beauté
 comparable aux Immortels, mais la grâce ne couronne pas ses paroles. "
 
 
CONCLUSION 
Une épopée intéressante, j'ai aimé suivre les aventures d'Ulysse
 et de ses rivaux, en apprendre davantage sur la vie de sa
 famille pendant son absence.
16/20
21/100


AUTRES AVIS SUR CETTE SAGA
L'Iliade

jeudi 19 février 2015

Nous sommes Charlie
 
Collectif
Le Livre de Poche
Février 2015
162 pages
Témoignage



 
Face à la tragédie, des voix s'élèvent contre la barbarie qui a voulu mettre à genoux la liberté d'expression. C’est de la volonté de les rassembler en un recueil, que naît, dès le lendemain de l’attaque contre Charlie Hebdo, l’idée de cet ouvrage, mêlant textes classiques fondamentaux et paroles d’auteurs contemporains.
La richesse des contributions gracieuses ici réunies témoigne du remarquable élan suscité par ce projet, dont l’intégralité des bénéfices sera reversée à Charlie Hebdo.




 

"quand chacun trouve en soi la dignité de résister, ce << non >> à la
 barbarie devient un << oui >> à l’honneur de vivre."


Un mois après les événements du 7 janvier 2015, 60 écrivains nous rappellent la liberté d'expression et l'humour qui caractérise notre pays et qui doit rester les valeurs de notre pays. Ce livre est entrecoupé de multiples témoignages d'écrivains, de journalistes qui font part de leurs sentiments, qui seront communs à beaucoup d'autres, sur cet effroyable attentat qui a touché en tout 17 victimes.

On peut ne pas être d'accord avec tous ces avis, on peut se sentir choqué, révulsé, et tant mieux, car c'est ça le plus important : donner notre avis, notre ressenti, sans passer par la censure. Être libre d'exprimer nos valeurs, nos façons de penser sans être persécutés par des personnes qui se sentent outragés par nos dires et qui réagissent par des actes impardonnables.

Vous rencontrerez des témoignages d'auteurs de notre époque comme Maxime Chattam, Tatiana de Rosnay, Katerine Pancol, ou encore ceux des écrivains de l'époque des Lumières comme Voltaire ou Diderot qui ont insufflé à la France cette envie de ne pas se laisser dicter nos mots sans avoir combattus, s'éloigner davantage de toute religion qu'on pourrait prendre comme la seule vérité.

Vous l'aurez compris, j'ai adoré ce recueil de témoignages qui fait l'éloge de la liberté, de la solidarité qu'on a pu apercevoir pendant cette marche constitué de plusieurs millions d'êtres humains, qui refusent la persécution et la peur. Ce livre n'est pas que pour les dessinateurs de Charlie Hebdo, mais rend aussi hommage à toutes les victimes qui ont perdu la vie à cause de cet événement tragique. Cette date restera dans les mémoires, une date qui nous montre à quel point le poids des mots est fort, plus fort que celui des armes, une date qui nous montre qu'il faut continuer à rire de tout et de soi-même, car quand on perd ce second degré, la vision du monde devient radicalement différente. 


"ils faisaient tous partie de la noble famille du rire assassin. Un rire terrible, un rire
 qui tronçonne, un rire qui canarde. Et c’est ce rire qu’on a canardé."
 
 
CONCLUSION 
Des témoignages qui m'ont extrêmement touché pour la
 plupart, qui sont forts de sens, certains grinçants, d'autres plus
 réservés ou plus fins. Une ode à la liberté de penser et
 d'expression, à l'égalité de chacun.
20/20
 
20/100

mercredi 18 février 2015

Les 10 livres que je n'ai jamais lu (12)

Aujourd'hui, rendez-vous avec le Top 10 ! Tous les mercredi, je vous proposerais une liste de
 10 listes ou sujets livresques sur un thème en particulier. Ce concept existe déjà, nommé
 le Top Ten Tuesday et crée par Iani.

Je suis du genre à ne pas lire les livres à gros succès, je ne sais pas pourquoi. Et vous allez voir dans cette liste des livres dont c'est pardonnable, et pour d'autres un peu moins... ;)

Ce que je ne pense pas lire :

Harry Potter, J.K Rowling
Oui je sais, je devrais être bannie pour une telle erreur. Mais quand les
 films sont sortis, je n'aimais pas (ne me frappez pas...), puis quelques années
 plus tard j'ai adoré, et j'avais tellement vu les films que ça ne me disait
 rien de lire les livres. Je changerai peut-être d'avis ;)

Twilight, Stephenie Meyer
Les deux premiers films m'ont suffi à vrai dire...

Pierre Bottero
Que ça soit Le pacte des marchombres ou Ewilan, je n'ai jamais lu de
 livres de cette auteur, ce que je pense rectifier dans les années à venir
 vu tout le bien que j'en entends.

Nos étoiles contraires, John Green
Oui, ça aussi c'est impardonnable, mais vu tout le bazar médiatique que ça a
 fait, ça ne l'a pas donné envie (pour tous les livres trop médiatisés d'ailleurs). Mais j'ai
 vu le film, ça compense, non ? 

Cinquante nuances de Grey, E.L James
Ce genre littéraire ne m'intéresse pas du tout, alors pour moi ce
n’est pas une perte.


Ce que je pense lire un jour :


Chroniques lunaires, Marissa Meyer
Oui bon ça, ça va être vite réglé, je vous le promets. Il me tarde trop
 de commencer cette saga !

La 5e vague, Rick Yancey
Celle-là aussi, je n'en entends que du bien. J'aimerais beaucoup me faire 
mon propre avis sur les deux premiers tomes sortis.

Eleanor & Park, Rainbow Rowell
C'était aussi, dans le même genre que Nos étoiles contraires, THE livre à lire
 à un moment, et comme d'habitude je ne l'ai pas fait, même si c’est le genre 
d'histoires qui me plairait beaucoup

Le passe-miroir, Christelle Dabos
Après tous les éloges sur cet univers et ces personnages, j'ai très envie de le lire.

Aristote and Dante discover the secrets of the universe, Benjamin Alire Saenz
 Je l'ai vu beaucoup de fois depuis un très bon moment, mais je n'avais jamais
 sauté le pas car il n'était qu'en vo. Mais comme il va sortir dans peu de temps
 en France, je pense me le procurer.

dimanche 15 février 2015

D'après les bases du C'est lundi que lisez vous ?, je vous ferais tous les dimanches sur mes lectures
 de la semaine, celles que je suis en train de lire, puis les prochaines, avec en plus les
 nouveautés de la semaine sur le blog (chroniques en plus, billets challenge,etc...)
(cliquez sur les couvertures pour lire les chroniques)

Semaine plutôt bien remplie malgré une période où j'ai été bien malade. J'espère réussir pendant ma semaine de vacances à avancer dans mes lectures en cours et à faire baisser cette pal qui ne cesse de s'agrandir.

Ce que j'ai lu cette semaine :
http://entournantlespages.blogspot.fr/2015/02/outlander-le-chardon-et-le-tartan-tome.html   http://entournantlespages.blogspot.fr/2015/02/the-lying-game-croix-de-bois-croix-de.html            http://entournantlespages.blogspot.fr/2015/02/autres-courants-philippe-jaffeux.html   
Premier coup de coeur du mois avec Outlander tome 1 dont j'ai adoré
 l'époque, les lieux et les perosnnages. J'ai lu The lying game tome 5 
 avec Marinette qui a été une lecture agréable même si moins bonne que
 le tome précédant. Autres courants a été un recueil de poésie très beau
 mais qui m'a rapidement lassée malheureusement. Et j'ai fini la semaine
 avec L'Odyssée en audio que j'ai préféré à L'Iliade.

Ce que je lis maintenant :
         
Je lis en lecture principale Poussières, un partenariat avec l'auteure que je
 remercie beaucoup. Je lis aussi Nous sommes Charlieun collectif de 60 auteurs.

Ce que je lirai ensuite :
     
Pour la suite, deux partenariats d'auteurs avec La clinche d'or de l'alchimie
 selon Véritable et L'immigrée de Shangai que j'ai hâte de découvrir.

Les articles bonus de la semaine :
Les 10 livres dont je souhaiterais une adaptation