mardi 19 août 2014

Ne le dis à personne
 
Harlan Coben
Pocket
1er Août 2011
1ère parution : Janvier 2002
448 pages
Thriller




Imaginez...
Votre femme a été tuée par un serial killer.
Huit ans plus tard, vous recevez un e-mail anonyme.
Vous cliquez : une image...
C'est son visage, au milieu d'une foule, filmé en temps réel.
Impossible, pensez-vous ?
Et si vous lisiez Ne le dis à personne...?








Un autre policier que je voulais sortir de ma PAL pour les vacances, et je n'ai pas été déçue même si j'ai quelques points "négatifs" à partager. David Beck, pédiatre, a connu huit ans plus tôt un cauchemar : sa femme, avec qui il était proche depuis leur sept ans, est assassinée par un tueur en série. Pour lui, la vie est maintenant synonyme de survie, n'alliant que compagnie avec sa soeur et son amie, et le travail. Mais huit ans plus tard il reçoie des messages codés et une vidéo qui lui fait croire à une réalité qu'il ne pensait pas possible. Sa femme est peut-être en vie.

Beck va alors coûte que coûte tenter de retrouver la trace de la prétendue Elizabeth. Bon pour vous dire la vérité, j'ai du rouvrir le livre pour me rappeler des noms des personnages. Non il ne m'ont pas donné une grande impression. Ce thriller met plus l'accent sur l'action et sur les péripéties des personnages que sur leur psychologie (ce qui m'a manqué). Néanmoins on trouve des personnages assez sympathiques comme son amie mannequin, ou d'autres de milieux difficiles comme Tyrese (celui-là je m'en suis souvenue !)

Nous voilà donc plongés dans une course poursuite entre un mari ne voulant croire à la mort de sa femme et des personnes qui veulent à tout prix taire un lourd secret au monde et vont tout tenter pour mettre la main sur Beck. J'ai trouvé que certains passages étaient un peu faciles. Ils donnent une avancée rapide de "l'enquête" de Beck, ce qui m'a un peu chiffonnée par moments. Néanmoins le tout est assez fluide et plaisant à lire. Pour l'écriture, je dirais que Harlan Coben est dans la même veine que Guillaume Musso. Le manque de description des personnages par moments, la façon d'amener l'intrigue, les dialogues,etc... Alors je dirais que c'est un style agréable, facile à lire. Mais justement j'aurais préféré qu'il soit plus approfondi, avec un écriture plus riche.


CONCLUSION
Un thriller qui se lit très rapidement, qui est loin d'être
 mauvais, mais qui ne restera pas longtemps dans ma mémoire.
 Romance, course poursuite : si vous aimez ce genre de "livres
 de gare", lancez vous.
14/20


   

Aucun commentaire:

Publier un commentaire