vendredi 26 août 2016


Fils-des-Brumes : L'Empire ultime tome 1
Les brumes règnent sur la nuit, Le Seigneur Maître sur le monde.
La jeune Vin ne connait de l’Empire Ultime que les brumes de Luthadel, les
pluies de cendre et le regard d’acier des Grands Inquisiteurs. Depuis plus de
1000 ans, le Seigneur Maître gouverne les hommes par la terreur. Seuls les nobles
pratiquent l’allomancie, la précieuse magie des métaux. Mais Vin n’est pas une
adolescente comme les autres. Et le jour où sa route croise celle de Kelsier, le plus
célèbre voleur de l’Empire, elle est entraînée dans un combat sans merci. Car
Kelsier, revenu de l’enfer, nourrit un projet fou : renverser l’Empire.
AVIS 
"Malgré tout, cette union générale est un spectacle magnifique,
ainsi qu’une leçon d’humilité. Si seulement les nations de l’humanité
n’avaient pas eu besoin d’une menace si extrême pour apprendre la
valeur de la paix et de la coopération."
Depuis le temps que je repoussais cette lecture, mais qu’est-ce que j’avais dans la tête ? Oui, c’est une bonne brique de 900 pages. Oui, l’univers promettait de se révéler dense et complexe. Mais punaise, qu’est-ce que ça vaut le coup ! J’aurais eu au moins une très bonne idée. Attendre d’être en vacances sans contraintes et pouvoir lire quand j’ai envie pendant des heures a été bénéfique, réussissant à le lire pendant pas plus d’une semaine. Tout ce que je veux maintenant, c’est lire la suite, retrouver ces personnages attachants et combattifs, retrouver ces brumes mystérieuses sujettes à de nombreuses superstitions et histoires. Je ne peux que remercier la personne qui me la conseiller aussi vivement car vous l’aurez compris, j’ai adoré ce premier tome, et pour tous ceux adeptes de la fantasy : foncez !

Vin est une jeune fille sans attaches, appartenant à une bande de voleurs à Luthadel, la plus grande ville de l’Empire ultime, royaume du Seigneur Maître, une sorte de demi-dieu immortel. Il régit son peuple depuis des siècles d’une main de fer, favorisant les nobles et en asservissant l’autre partie de la population appelés les skaas, qui sont pour la plupart des esclaves. La majorité des nobles possèdent des pouvoirs allomantiques liés aux métaux, et les skaas doués de ces dons, et donc nais d’un métissage, sont traqués. Après sa rencontre avec Kelsier, le survivant des Fosses d’Hasthsing, dont personne n’est jamais revenu vivant, Vin va comprendre qu’elle est loin d’être une jeune fille ordinaire et va prendre part au plan le plus irréalisable et le plus fantasque : renverser l’Empire ultime. Cet empire est dès le départ très bien décrit par l’auteur qui nous présente une ville plongée dans l’obscurité parmi ses brumes omniprésentes. L’atmosphère, les pouvoirs et l’univers sont très bien développés et sont enrichis encore par des personnages tous très intéressants. La bande de voleurs fonctionne parfaitement dès le début, tous ayant déjà travaillé ensemble, à part Vin qui est la petite nouvelle. Ils ont chacun leur point fort et réussissent à créer une symbiose. On en apprend sur chacun d’entre eux au fil de l’histoire, quelques bribes de leur passé, de leurs idéaux, qui les rendent encore plus attachants.
"Il faut qu'on réfléchisse ensemble, à commencer par la liste des
problèmes à résoudre si on veut que le plan fonctionne.[...]
- Eh bien, dit Yeden sur un ton pince-sans-rire, si vous dressez la
liste des problèmes à surmonter, vous devriez noter que nous sommes
tous complètement cinglés, même si je doute qu'on puisse y remédier."
Kelsier est un personnage qui étonne et détonne face à cet univers noir et triste. Intrigant et d’une nature enjouée, il se révèle avoir souvent un égo surdimensionné mais est également doué d’une profonde générosité, d’une bonté sans faille, et d’une bonne dose de charisme. Vin, que je trouvais au début trop craintive et frêle m’a beaucoup étonné par la suite. Devant tronquer son identité et découvrant une nouvelle façon d’appréhender sa condition de voleuse dans la bande à Kelsier, elle apprend à faire confiance aux autres et à elle-même, à devenir moins paranoïaque. Elle devient alors plus forte et aussi plus intrigante et malicieuse. Deux autres personnages m’ont réellement intrigué. Tout d’abord le Seigneur Maître, personne pour laquelle on ne peut pas avoir un jugement fixe. C’est un personnage très ambigu, dont on parle mais qu’on ne voit pas. Il est souvent présenté comme un tyran, ayant soumis par le sang les skaas et les nobles. Mais des parties de son journal le dépeignent comme une toute autre personne, plaintive et incertaine face à lui-même et aux choix auxquels il doit faire face. On ne sait alors que croire sur ce demi-dieu apparemment immortel. Mais celui qui a vraiment retenu mon attention est Elend Venture. Aucune surprise, je suis toujours sous le charme de ce genre de personnage. Jeune noble imbu de sa personne et héritier de sa maison, il utilise l’humour et le détachement émotionnel pour se protéger. Il ne s’intéresse absolument pas à la politique de l’Empire ultime, au grand dam de son père, et rêve d’un royaume plus égalitaire et moins violent. Sa rencontre avec Vin est une agréable surprise. Leurs discussions lors des bals m’ont charmé, et j’ai été contente que ce personnage soit plus important dans l’histoire qu’un simple noble à escroquer. Il a quelque chose de plus, tout comme Vin dans le clan des skaas et des allomanciens.

L'intrigue se met rapidement en place et promet de très bons rebondissements et surprises. Cette haine entre les skaas et les nobles est palpable, et la guerre ne peut que se profiler. Mais l’auteur ne s’attelle pas uniquement à nous montrer le contraste entre des deux parties de la population et à favoriser l’image de l'une par rapport à l'autre. Par le personnage de Vin, il nous montre leurs faiblesses mais également leurs qualités à tous deux, nous donnant à réfléchir sur les moyens de changer les règles de cette société. Cette rébellion en marche constante, mais également les escapades nocturnes de Kelsier à travers les brumes, les bals auxquels Vin assiste en compagnie, au début malgré elle, d’Elend Venture, m’ont captivé. Je ne peux retenir de points négatifs à cette lecture. Je n’ai pas réussi à m’arrêter et rien ne l’a entaché. Donc comme je l'ai dit plus haut, il ne me reste plus qu’à acheter le deuxième tome. Pour le moment, c’est bien cette suite qui me donne le plus envie, donc j’imagine que vous entendrez rapidement parler du Puits de l’Ascension !
"- Les femmes ? dit Elend. Les femmes sont comme… des orages.
Magnifiques à observer, et parfois agréables à écouter - mais la
plupart du temps, elles sont tout simplement importunes.
Vin sentit sa mâchoire s’affaisser légèrement. Puis elle remarqua
l’étincelle dans son regard, le sourire aux coins de ses lèvres, et se
surprit à sourire elle aussi."
CONCLUSION
Un total coup de cœur pour cet univers maîtrisé, mais
également pour ses personnages qui m'ont charmé et
ému. Tout est parfaitement approfondi et on ne peut
qu'attendre de lire la suite.

14 commentaires:

  1. Wahou, je ne connaissais pas du tout mais il me tente énormément! Dans le même genre, je te conseille ardemment la saga Les Salauds Gentilshommes de Scott Lynch: une pure merveille!
    Merci pour la découverte en tout cas! Je note! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien, merci également pour la découverte car je ne connais absolument pas cette saga. Je vais vite aller voir de quoi ça parle :)
      J'espère que si tu tentes Fils-des-Brumes, la saga te plaira autant qu'à moi.

      Supprimer
  2. J'ai déjà vu ce roman en flânant sur Booknode, mais je ne m'étais jamais arrêtée dessus, n'étant pas fan de fantasy... Tu me donnes maintenant très envie de découvrir cet univers et ces personnages, maintenant, même si c'est une brique. Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une ou deux personnes m'en ont parlé avec le plus grand bien. Depuis, je ne voyais que des avis positifs et je comprends pourquoi. L'univers est très bien travaillé et maîtrisé et les personnages attachants et fascinants. Même si tu n'apprécies pas forcément beaucoup la fantasy, tu devrais trouver ton compte avec ce livre :)

      Supprimer
  3. Ce livre a l'air génial ! J'ai justement très envie de me remettre à la fantasy : ça tombe bien ! Par contre, vu les 900 pages, je crois que je vais attendre les prochaines vacances. :') Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu veux t'y remettre, je te conseille vraiment ce premier tome ! Et oui, je pense que tu l'apprécieras mieux pendant les vacances. Depuis janvier, j'essayais de le lire sans jamais trouver vraiment le temps et la patience, j'ai bien fait d'attendre les grandes vacances !

      Supprimer
  4. Je ne connaissais pas ! Mais tu me donnes envie de le lire alors merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cet auteur est assez connu dans le genre, mais je ne le connaissais pas non plus avant de lire ce premier tome qui m'a donné envie de découvrir plus amplement sa bibliographie qui a l'air intéressante :) J'espère que tu seras aussi captivée que moi par cette lecture !

      Supprimer
  5. Je ne suis pas sûre d'avoir envie de me lancer dans une nouvelle série, surtout s'il y a autant de pavés ! Mais je dois avouer que tu as aiguisé ma curiosité, surtout que je suis une grosse amatrice de fantasy !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ooooh mais si tu adores la fantasy, il faut que tu fonces ! Tu ne seras, à mon avis, pas déçue. Les pavés, quand c’est bon, on n'y pense plus :p

      Supprimer
  6. AH ! Doublement ravie :) Cette trilogie est un coup de cœur pour moi. J'espère vivement que tu vas te jeter dans la suite rapidement. Cet univers est complexe mais il rend dépendant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens d'acheter la suite et je pense m'y mettre en octobre. Pour le moment, trop de lectures prévues malheureusement ^^ Mais j'espère être encore plus surprise et gaga de cette saga avec la suite :)

      Supprimer
    2. Octobre, ce n'est pas si loin. Ta lecture te restera bien en tête :)

      Supprimer
    3. Oui, en même temps, je ne suis pas prête de l'oublier ! :)

      Supprimer