mardi 30 août 2016



Le Syndrome [E]
Un film mystérieux et malsain qui rend aveugle. Cinq cadavres retrouvés
atrocement mutilés. Il n'en fallait pas plus à la Criminelle pour rappeler le
commissaire Franck Sharko, en congé forcé. Deux pistes pour une seule et
même affaire qui va réunir Henebelle et Sharko. Des bidonvilles du Caire
aux orphelinats du Canada, les deux nouveaux coéquipiers vont mettre le
doigt sur un mal inconnu, d'une réalité effrayante et qui révèle que nous
pourrions tous commettre le pire. Ceux qui ne connaissent par le syndrome
[E] ne savent pas de quoi ils sont capables...



AVIS


"Le syndrome [E] peut toucher n’importe qui, dans n’importe quel foyer.
Demain ce sera peut-être vous ou vos enfants, qui sait ?"
 


Après ma déception avec Rêver, je suis contente d'avoir enchaîné de suite avec un autre thriller de Franck Thilliez qui, sans vraiment d'étonnement, m'a beaucoup plus. L'inspecteur Sharko est devenu pour moi une valeur sûre après avoir lu Train d'enfer pour Ange rouge et Deuils de miel que j'ai adoré, et Lucie Hennebelle devient de plus en plus intéressante à mes yeux. Le syndrome [E] a comblé mes attentes et montre que cet auteur est un des meilleurs de ce genre littéraire.

Alors que Lucie en vient à enquêter sur un mystérieux film anonyme des années 50 qui aurait rendu aveugle un de ses amis, Sharko, devenu consultant en portrait psychologiques des criminels, se retrouve à enquêter sur cinq hommes sans identité, retrouvés mutilés de leurs mains et de leurs yeux. Et bizarrement, ces deux affaires semblent être liés. C'est alors dans Le syndrome [E] que les deux flics se rencontrent, la jeune débutante qui a déjà montré ses preuves et accompagnée d'un passé trouble, et le taulier emprisonné par ses démons depuis la mort de sa famille. Ensemble, ils vont devoir comprendre le sens caché de ce film tout en découvrant l'identité des cinq inconnus. De Montréal jusqu'au Caire, cette enquête va les entraîner à découvrir un lourd secret que quelques personnes hauts placés ne veulent en aucun cas laisser filtrer. Sharko et Lucie sont toujours les plus aptes à se mettre dans des situations rocambolesques et dangereuses....


"Assis au pied de l'un des minarets comme si il dominait le monde, Sharko se
rendait compte à quel point l'Egypte se fracturait au fil des ans: le passé
majestueux, irréprochable d'un côté, avec ses pharaons, ses mosquées, ses
madrassas, et le futur beaucoup moins reluisant de l'autre, dévoré par
la pauvreté et le chaos d'un monde qui grossissait trop vite."


Comme je l'ai dit plus haut, c'est toujours un plaisir de retrouver Sharko, ronchon mais extrêmement fin et intelligent, et de découvrir ses nouvelles aventures. Par contre, moi qui n'était pas réellement attachée à Lucie Hennebelle lors de ses aventures solo, j'ai réussi à davantage l'apprécier grâce au duo qu'elle forme avec Sharko. Leur relation, quoi qu'un peu prévisible, est intéressante à suivre, tout en n'empiétant pas sur l'enquête. Celle-ci se révèle excitante dès le début, comprenant qu'elle cache de nombreux secrets. Et grâce à un partage des tâches de la part de nos deux flics, elle ne faiblit pas et ne produit aucun temps mort. Sharko va alors découvrir seul le Caire que l'auteur nous décrit excellemment jusqu'à m'avoir donné envie de l'observer de mes propres yeux. L'auteur offre un parfait contraste entre les paysages égyptiens riches propres à l'orientalisme et les quartiers pauvres désœuvrés, qui apporte davantage d'ambiguïté et d'âme à ces lieux.

Lucie et Sharko comprennent rapidement que le film tient une place primordiale afin de comprendre le syndrome [E], ce qui apporte après chaque révélation minime, de plus en plus de mystères et d'intérêt au fil du roman. Pour ce qui est de ce syndrome, le travail de documentation est parfait, prenant en compte le cerveau et son lien avec l'oeil et les images que ce dernier perçoit. Le syndrome [E] est fascinant à découvrir, quoi qu'un peu trop complexe à certains moments. J'ai réussi à être perdue quelques fois, n'étant à priori pas assez concentrée lors de certains passages, particulièrement quand les personnages expliquent les raisons du film, la complexité du syndrome [E],etc... Mais ce thriller reste entraînant à souhait et promet de bonnes révélations et surprises. Je n'ai pas pu m'empêcher après la fin de ma lecture d'acheter [GATACA], la suite des aventures de Lucie et Sharko (quoi qu'elle peut, comme tous les autres, se lire indépendamment). 



"Ils étaient allés au bout. Au bout de l’horreur, dans un voyage sans retour
qui avait dévoilé toutes les folies imaginables. Celles des hommes, des pays,
du monde. Un monde qui vivait dans le chaos, asservi par le règne de
l’image violente."



CONCLUSION
Une enquête parfaitement menée avec deux policiers
que l'on connaît déjà mais qui cette fois-ci se rencontrent
et produisent un duo pertinent. L'histoire de ce syndrome
et tout ce qu'il engrange et comprend ne peut pas laisser
indifférent.




AUTRES AVIS SUR CETTE SAGA
http://entournantlespages.blogspot.fr/2015/11/la-chambre-des-morts-franck-thilliez.html     http://entournantlespages.blogspot.fr/2016/06/deuils-de-miel-apres-le-deces.html    http://entournantlespages.blogspot.fr/2014/10/la-memoire-fantome-franck-thilliez.html 
 http://entournantlespages.blogspot.fr/2016/11/g-taca-attention-risques-de-spoiler-si.html     http://entournantlespages.blogspot.fr/2016/12/atomka-urss-1986.html


AUTRES AVIS SUR CET AUTEUR
http://entournantlespages.blogspot.fr/2016/05/la-foret-des-ombres-paris-hiver-2006.html     http://entournantlespages.blogspot.fr/2016/08/rever-si-ce-netaient-ses-cicatrices-et.html

14 commentaires:

  1. J'aime beaucoup les enquêtes en duo, alors si jamais je me lance dans cet auteur, je commencerai peut-être avec ce roman-là ou un autre avec les mêmes personnages. Même si je ne suis pas fan de thrillers, ta chronique me rend très curieuse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le fait que je les connaisse déjà par leur enquêtes en solo fait que je suis déjà extrêmement attachée à eux. Mais même sans ça, le duo fonctionne bien et peut plaire à priori à tout le monde.

      Supprimer
  2. Ce livre a l'air vraiment super ! Tu me donnes très très envie de le découvrir. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il l'est, je préfère ses thrillers policiers que ses autres thrillers dits davantage psychologiques. J'ai l'impression que ceux comme le syndrome E sont plus poignants et surprenants. Et les personnages sont intéressants à suivre par leur caractère, leur perspicacité et leur développement.

      Supprimer
  3. J'adore Franck Thilliez mais je n'ai jamais ce roman là. Il me tente beaucoup alors merci pour ta chronique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu aimes cet auteur, tu devrais adorer ce livre, il reflète parfaitement son style :)

      Supprimer
  4. Confession du jour : je n'ai encore jamais lu de Thilliez. Pourtant j'en entends beaucoup de bien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est normal que tu en entendes du bien, c'est un auteur très talentueux et à découvrir ! :)

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Oui, et j'espère que la suite est tout aussi bonne ! :)

      Supprimer
  6. Je suis soulagée de découvrir que tu as été déçue par "Rêver", je n'ai pas aimé du tout et chose rare, j'ai abandonné ma lecture! Ce premier tome sur Franck & Lucie est excellent, même si j'ai une préférence pour Franck! J'ai beaucoup aimé les 2 premiers tomes sur Franck aussi, un peu moins sur Lucie, j'ai du mal avec elle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même si j'ai réussi à le finir, Rêver est loin d'être le meilleur de Thilliez, ça c'est sur. Et moi aussi, j'avais un peu de mal avec Lucie, mais je sens qu'avec son duo avec Sharko, je vais davantage réussir à l'apprécier. Surtout que, vu la fin de ce thriller, Gataca a l'air de la mettre dans une situation compliquée...

      Supprimer
  7. Tu résumé très bien le syndrôme E est une histoire intéressante, trépidante avec un duo pertinent et attachant :)
    Je ne lirais pas ta chronique sur Rêver, il est encore dans ma PAL ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que Gataca sera tout aussi captivant ! Oui je ne te conseille pas de la lire, surtout qu'elle ne risque pas de te donner envie de lire Rêver ^^

      Supprimer