mardi 23 mai 2017

Sans issue : Le Lac tome 2, Svetlana Kirilina
Des montagnes, une cabane perdue, un lac.
Dekh n’est pas vraiment seul. Mais c’est tout comme. Il est seul

 face à ses souvenirs, seul face à ses regrets.
Parfois, il se dit qu’il aimerait bien changer les choses.
Parfois, il se dit qu’il est juste fatigué.




AVIS


Aussitôt fini le premier épisode, aussitôt lu le suivant ! Le Lac est le deuxième épisode de la nouvelle saga de Svetlana Kirilina, que je remercie encore une fois pour sa confiance, publié le premier de ce mois. Après avoir exploré lors du premier épisode un moment de vie au sein d'une société urbaine très réglementée vécue au quotidien par différents personnages, nous voici ici dans les montagnes avec Dekh qui gravite autour du lac. Vieillissant et seul, il s'emploie dans ce décor apaisant et propice à la réflexion à se souvenir de son douloureux passé qui explique son actuel isolement. Le lecteur va alors pouvoir découvrir la rencontre entre Nell et Dekh, leur vie commune au milieu d'une guerre entre leur nation et celle voisine, et les confessions dans le présent de l'homme à Vors, un adolescent qui semble cohabiter avec Dehk. Les remords et les mensonges font partie intégrante de la vie de l'homme. Et en essayant d'expliquer la réalité des faits, il se rend compte de la difficulté encore tenue d'accepter le passé dans lequel chacun a commis des fautes. 

Ce nouvel épisode est indépendant du premier et de celui qui suivra, mais les thèmes convergent. Les libertés d'action et de penser restent au cœur de l'histoire et interrogent sur leur possible présence dans un contexte de guerre. Car dans ce climat-là, personne ne réfléchit et agit de la même manière. Certaines actes horribles deviennent pour certains inévitables et indispensables afin de garder le contrôle et le pouvoir que l'on a sur celui en face de soi. En temps de guerre, certains ne peuvent plus penser que pour eux-mêmes et leurs proches, mais pour leur nation ; et c'est à ce moment que les agissements ne s'accompagnent plus de questions. Néanmoins, celles-ci se représentent lorsque tout revient à la normale et s'immiscent au plus profond de ces hommes jusqu'à ce qu'ils se demandent qui ils sont réellement. Cet épisode m'a davantage plu, ne suivant principalement que deux personnages intimement liés, Nell et Dekh, qui doivent faire face à leurs choix et à leurs convergences de point de vue.  

Dekh nous entraîne dans la partie cachée du gouvernement et nous laisse entrevoir ce qui semble admis afin de récolter des informations. Mais sa culpabilité va gonfler jusqu'à devenir insoutenable au sein de sa famille. Tout le monde a des choses à cacher mais faut-il dénoncer ce qui nous semble mauvais et contraire à nos valeurs, ou baisser la tête et devenir  une partie intégrante de ce secret jusqu'à ne plus réussir à s'en défaire ? Le libre-arbitre est une des interrogations cruciales de cette histoire et laisse libre cours aux réflexions des lecteurs. Comment aurais-je réagi ? Est-ce que ce qui me semble affreux ou impossible à concevoir dans mon quotidien actuel ne serait pas inévitable dans un autre contexte ? Serai-je prêt à mentir jusqu'à la fin de ma vie pour protéger ma vie et celle de mes proches, perdant mon intégrité et mes valeurs ? Ce court récit pose sur la table de multiples questions et une manière de les résoudre. La fin est très bien pensée, comme le reste de l'histoire, et m'a particulièrement touché. J'ai maintenant hâte de découvrir ce que l'auteure nous réserve dans Les Ombres, le troisième épisode de Sans issue qui sortira le mois prochain.



CONCLUSION
Un deuxième épisode encore meilleur qui pose sur la table des
 questions importantes sur la liberté individuelle et sur ce que
 l'être humain est prêt à faire pour sa survie et celle de ses
 proches ou de sa nation.



AUTRE AVIS SUR CETTE SAGA
http://entournantlespages.blogspot.fr/2017/05/sans-issue-le-silence-tome-1-svetlana.html

AUTRES AVIS SUR CETTE AUTEURE
http://entournantlespages.blogspot.fr/2017/05/les-pates-froides-svetlana-kirilina-des.html     http://entournantlespages.blogspot.fr/2016/02/la-septieme-face-et-la-grande-coasseuse.html

10 commentaires:

  1. Réponses
    1. Je suis très surprise par ces nouvelles. Moi qui n'apprécie généralement pas trop ce genre trop bref, j'ai beaucoup aimé ces deux premiers épisodes qui traitent de thèmes intéressants.

      Supprimer
  2. Ce n'est pourtant pas mon genre de lecture mais j'ai bien envie d'essayer donc je me le garde de côté

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente de t'avoir donné envie, j’espère que ça te plaira si tu te lances :)

      Supprimer
  3. Réponses
    1. C’est vraiment une nouvelle très intéressante :)

      Supprimer
  4. Ca a l'air pas mal ! Merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien :) Je suis très contente d'avoir commencé cette saga !

      Supprimer
  5. Je ne connaissais pas mais bon je ne suis pas une grande fan de science fiction :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas vraiment de la science-fiction, c’est plus un monde alternatif ou avec des choses différentes du notre mais où les personnages se comportent et interagissent de la même lanière Ce que je veux dire, c’est que ça pourrait totalement arrivé dans notre monde, à part un point du récit.

      Supprimer